PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Rapport de progrès sur les OMD
Amérique latine et Caraïbes

publié le 26 août 2010 (PDF, 9.9 Mb)
image

Dix ans après l’adoption d’un accord sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) par les dirigeants mondiaux, les efforts visant à réaliser ces objectifs ont produit certains résultats positifs, bien que les progrès accomplis en Amérique latine et dans les Caraïbes aient été inégaux, souligne le Rapport 2010 sur les OMD portant sur le thème de l’instauration de l’égalité en Amérique latine et Caraïbes.

 

Il y a certaines cibles où les progrès n’ont pas été aussi rapides qu’il aurait fallu et certaines qui ne seront vraisemblablement pas atteintes, en particulier celles ayant trait à la qualité et à la couverture de l’éducation, à certaines dimensions de l’égalité des sexes, en particulier dans les domaines de la politique, de la santé et de la mortalité maternelles et de la menace persistante du VIH/sida. »

 

Le rapport a été élaboré dans le cadre d’un groupe de coordination des Nations Unies rassemblant 18 organismes, fonds et institutions spécialisées à l’œuvre dans la région, dont celles qui sont représentées à la table ronde de Washington. Il constate que des progrès notables ont été accomplis par la région dans son ensemble sur la voie de la réalisation des OMD, en particulier pour la réduction de l’extrême pauvreté, au cours des six années qui ont précédé la crise économique.
L’Amérique latine et les Caraïbes connaissaient à l’époque des taux de croissance économique relativement élevés, plusieurs pays améliorant la répartition du revenu, augmentant les dépenses publiques sociales par habitant et appliquant des politiques macroéconomiques qui atténuaient les chocs conjoncturels.

 


Mais le rapport note également que plusieurs pays doivent accélérer leurs progrès afin d’assurer la réalisation des OMD.

 

Le rapport procède selon une approche axée sur les droits et met l’accent sur la réduction des inégalités dans les domaines du genre, de l’ethnicité et de la situation socioéconomique et territoriale. Il offre une analyse du scénario d’après-crise dans la région et traite des questions de l’emploi productif et du travail décent, de la durabilité environnementale, de l’innovation, du fossé technologique et de la coopération Sud-Sud.

A retenir

  • Dans son ensemble, la région a progressé de 85 % sur la voie de la réalisation de l’OMD 1, celui de la réduction de moitié de l’extrême pauvreté.
  • L’Amérique latine pourrait atteindre cet objectif d’ici 2015 si elle continue de progresser au même rythme; le Brésil et le Chili l’ont déjà atteint et le Pérou est sur le point de l’atteindre.
  • Mais la crise économique de 2008 pourrait infliger de sérieux revers à d’autres pays, ayant réduit de moitié la tendance des six années précédentes, au cours desquelles le taux d’extrême pauvreté est passé de 19,4 % à 12,9 %.
  • En outre, la pauvreté est plus grande dans les groupes suivants : enfants, femmes, peuples autochtones, personnes de descendance africaine et populations rurales.