Rapport sur le développement humain 2013

14 mars 2013
report cover

Résumé

Le Rapport sur le développement humain 2013, « L’essor du Sud : le progrès humain dans un monde diversifié », examine le changement profond de la dynamique mondiale guidée par les puissances rapidement émergentes du monde en développement et les conséquences importantes de ce phénomène pour le développement humain.

 

Le rapport identifie plus de 40 pays dont les progrès en matière de développement humain au cours des dernières décennies ont été plus rapides que prévu et se sont intensifiés durant les dix dernières années. Le rapport analyse les causes et conséquences des réalisations de ces pays ainsi que leurs défis actuels et futurs.

 

Chacun de ces pays a son histoire et a choisi sa propre voie sur le chemin du développement. Pourtant, ils partagent des caractéristiques importantes et font face à des défis souvent similaires. Ils sont aussi de plus en plus interreliés et interdépendants.

 

Le Rapport appelle à une meilleure représentation du Sud dans les systèmes de gouvernance mondiale et indique de possibles sources de financement nouvelles au sein des pays du sud pour acquérir des biens publics essentiels. Équipé de nouvelles données analytiques et de proposition claires pour des réformes des politiques, le Rapport aide à trouver des solutions pour que les peuples de toutes les régions puissent relever des défis communs en travaillant ensemble, de manière équitable et efficace. 

À retenir

  • Aujourd’hui, les pays du Sud dans leur ensemble fournissent près de la moitié de la production mondiale, contre un tiers en 1990
  • L’Amérique latine, inversement aux tendances globales, a vu chuter ses inégalités de revenu depuis 2000
  • Il existe une corrélation positive entre les investissements publics antérieurs dans des infrastructures sociales et physiques et les progrès réalisés dans l’indice de développement humain
  • Les pays en développement entretiennent davantage de relations commerciales entre eux qu’avec les pays du Nord, et cette tendance pourrait s’accentuer