Rapport sur le développement humain en Afrique 2012 : Vers une sécurité alimentaire durable

Publié le 15 mai 2012
image

Résumé du Rapport

Ce rapport indique clairement que l’amélioration de la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne ne repose pas seulement sur l’augmentation de la production agricole, ni même sur le renforcement de la nutrition, même si ces deux éléments sont essentiels. Il repose sur la mise en place d’un changement structurel profond grâce à l’adoption d’une approche multisectorielle dans toutes les interventions de développement, depuis l’accès à la santé et à l’infrastructure, telle que les routes, à une augmentation des opportunités d'emploi, en passant par l’autonomisation des femmes.

 

Ce rapport est le résultat d'une vaste consultation avec des professionnels et des experts de l'ensemble des domaines afférents au développement, en Afrique et à l’étranger, et nous espérons qu’il permettra de raviver le débat sur la sécurité alimentaire et qu’il aboutira à une prise de mesure décisive pour éradiquer la faim en Afrique.

A retenir

  • La population en Afrique subsaharienne, 856 millions en 2010, devrait dépasser les 2 milliards d'ici 2050.
  • Plus d'un habitant sur quatre, soit près de 218 millions d'africains, souffrent de malnutrition.
  • Deux raisons majeures expliquent la persistance de l'insécurité alimentaire en Afrique: un penchant urbain marqué, au détriment du développement rural, et un préjugé lié au genre, qui s'inscrit dans le contexte élargi d'une inégalité souvent en progression.
  • Les gouvernements africains dépensent entre 5 et 10% de leur budget sur l'agriculture, bien en deça de la moyenne des 20% dépensés par les pays asiatiques lors de la Révolution verte.
  • Les femmes sont des productrices alimentaires importantes, mais leur contrôle sur le territoire en Afrique subsaharienne est plus limité que dans les autres régions du monde.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe