Rapport parlementaire mondial 2017

12 oct. 2017
image

Contrôle parlementaire: le pouvoir du Parlement de demander des comptes au gouvernement

Le deuxième rapport parlementaire mondial est produit conjointement par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l'Union interparlementaire (UIP). Il met l'accent sur le rôle du Parlement dans la surveillance des gouvernements et de sa légitimité à tenir les gouvernements responsable de leurs actes et décisions.

La surveillance est une fonction essentielle du parlement. Il est essentiel de créer des institutions efficaces, responsables et inclusives, comme prévu par l'Agenda 2030 et l'Objectif 16 de développement durable (paix, justice et institutions fortes). La surveillance du gouvernement par les parlements est essentielle pour s'assurer que les gens reçoivent les services essentiels et est donc essentielle pour renforcer la responsabilisation. Le Parlement, à travers son mandat représentatif, est l'entité appropriée à travers laquelle la supervision devrait être dirigée.

L'analyse, les conclusions et les recommandations du rapport reposent sur la pratique et l'expérience parlementaires: 150 parlements nationaux ont contribué à la préparation du rapport. Le rapport comprend de nombreux exemples de la manière dont les parlements et les députés exercent une surveillance dans leurs pays, ainsi que des conseils à l'intention des députés sur les moyens d'aborder la surveillance.

Le rapport est destiné à stimuler l'action pour renforcer le rôle de contrôle du Parlement. Le développement positif futur des parlements et leur capacité à contribuer à la réalisation des ODD dépendent en grande partie de ce que la surveillance peut apporter aux populations qu'ils servent. Le PNUD s'emploie à renforcer les parlements pour les aider à se conformer à l'Agenda 2030 dans quelque 70 pays partenaires et mettra en œuvre les enseignements tirés du rapport dans ce travail.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe