Stratégie du PNUD pour le Sahel

13 mai 2014
image

À des degrés divers, mais sans exception, les six pays du Sahel où la présente stratégie du PNUD sera prochainement mise en œuvre sont confrontés à de graves difficultés qui entravent sérieusement leur marche vers le développement. 

 

Ces pays sont le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal et le Tchad. Ils ont un revenu par tête d’habitant représentant en moyenne 59 % de celui de l’Afrique sub-saharienne, et sont tous classés parmi les pays à faible niveau de développement humain, avec un indice moyen de 0,361.

 

Dans cette zone, la récurrence des crises alimentaires a accentué la vulnérabilité chronique des populations. La dernière crise alimentaire et nutritionnelle (2012) a été sévère ; elle a affecté près de 18 millions de personnes et exposé un million d’enfants à des risques élevés sur le plan nutritionnel. Cette situation a été aggravée par la forte hausse des prix des produits alimentaires enregistrée ces dernières années sur les marchés locaux, sous régionaux et internationaux.

 

A retenir

  • Au Mali, 100 organisations de la société civile ont reçu un appui pour la promotion de la cohésion sociale à travers le dialogue et la participation des femmes au processus de paix
  • En Mauritanie, les institutions de protection sdes droits humains, médiateurs traditionnels, diplomates et représentants du gouvernement ont été formés à la prévention des conflits
  • Au Burkina Faso, médiateur national, associations religieuses et médias ont été formés à la médiation et résolution des conflits
  • Au Niger, le gouvernement a reçu un appui pour améliorer l'accès aux services sociaux de base dans les zones rurales
  • Au Tchad, un plan national et des politiques de réduction des risques de catastrophe ont été formulés
Télécharger ce document