Rapport annuel 2008 : Le renforcement des capacités pour des changements positifs

Publié le 27 mai 2008 40 pages
image

Résumé

Au début 2007, l’économie mondiale était encore, pour sa troisième année, dans une phase de croissance exceptionnellement rapide qui a eu des répercussions particulièrement positives sur la réduction de la pauvreté en général. Au milieu de l’année, toutefois, il est apparu que les pays en développement devraient faire face à une économie mondiale connaissant des incertitudes appréciables. Le Rapport annuel 2008 rend compte des efforts entrepris par le PNUD pour les y aider, en leur apportant son concours pour renforcer les capacités de leur population et de leurs institutions afin d’améliorer les conditions de vie et d’accélérer le développement humain.

Faits marquants :

  • Réduction de la pauvreté : Le PNUD a pris des initiatives résolues pour appliquer dans le long terme des mesures incrémentielles de lutte contre la pauvreté, en partenariat avec les autorités gouvernementales, pour concevoir des solutions qui s’inscrivent dans une stratégie globale de changement politique, organisationnel ou sociétal.• Réduction de la pauvreté : Le PNUD a pris des initiatives résolues pour appliquer dans le long terme des mesures incrémentielles de lutte contre la pauvreté, en partenariat avec les autorités gouvernementales, pour concevoir des solutions qui s’inscrivent dans une stratégie globale de changement politique, organisationnel ou sociétal.
  • Gouvernance démocratique : Pour le cycle 2007, le Fonds d’affectation spéciale thématique pour la gouvernance démocratique a appuyé 130 projets de par le monde, auxquels il a alloué plus de 16 millions de dollars pour mettre en œuvre des initiatives novatrices.
  • Environnement : En décembre 2007, la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques a réuni à Bali (Indonésie) plus de 10 000 participants venus de plus de 180 pays pour planifier les mesures à prendre. Elle a abouti à plusieurs décisions axées sur l’avenir et a adopté notamment le Plan d’action de Bali qui prévoit les conditions de nouvelles négociations sur les changements climatiques devant se conclure en 2009.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe