La Tribune du développement

Publié le 01 févr. 2012
image

Des histoires pour illustrer des changements en profondeur

Le premier numéro de La Tribune du développement se présente sous forme de journal et reprend, dans un format agréable et peu coûteux, les douze articles lauréats de notre premier concours annuel de reportages.

 

Tous sont représentatifs des changements en profondeur auxquels nous contribuons chaque année grâce à notre action autour des quatre piliers de notre mandat: réduction de la pauvreté, gouvernance démocratique, prévention des crises et relèvement, environnement et développement durable.

 

Extrait de la lettre de l'Administrateur du PNUD, Helen Clark

    Nos histoires

    Sumaya Al Arounony, étudiante de deuxième année en informatique, n’avait jamais voté de sa vie. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle elle était impatiente d’aller déposer son bulletin, le matin du 23 octobre 2011. Voir

    Ceux d’entre nous qui possèdent une carte d’identité ne peuvent imaginer ce que serait la vie sans elle. Ceux qui n’en ont pas savent qu’ils ne peuvent pas voter, ne peuvent se faire entendre et ne peuvent certainement pas briguer un poste électif. Voir

     Des femmes souriantes, assises en cercle. L'une d'entre elles est debout.

    Indonésie: un combat pour la justice sociale

    Il y a trois ans, Ibu Odah, femme au foyer indonésienne, n’entendait pas grand chose aux questions juridiques. Mais aujourd’hui, cette mère de deux enfants est à la pointe du combat contre la violence. Voir

    Une femme remplit un document dans un bureau de soutien en Croatie

    Croatie: Le soutien psychosocial au service de la justice

    Le modèle croate de bureaux de soutien aux témoins a été salué partout dans le monde comme une réussite et un modèle à suivre. Voir

    une nouvelle loi nationale sur le SIDA a été passée au Kirghizistan en 2005.

    Kirghizistan: Protéger vie privée et dignité des personnes vivant avec le VIH et le sida

    La prévalence du VIH reste relativement faible au Kirghizistan, mais le virus s’y répand plus rapidement que quasi partout ailleurs dans le monde. Voir

    Timor-Leste: Assurer le vote des femmes en zone rurale

    Après les élections de 2012, le Timor-Leste aura l’un des taux les plus élevés de représentation féminine au monde. Voir

    Pecheurs a Gaza

    De nouveaux filets permettent à des pêcheurs de Gaza de devenir autonomes

    Dans la Bande de Gaza, plus de 75% de la population reçoit une aide pour faire face à l’insécurité alimentaire et aux restrictions à la croissance Voir

    Champ de riz en Zambie

    Zambie : les villageois renoncent à la surpêche

    L'accès aux microprêts permet aux communautés du lac Tanganyika de renoncer à la pêche et de diversifier leurs activités Voir

    Exhumer les histoires des disparus du Guatemala

    En 2010, le PNUD a lancé le Programme de justice transitionnelle, une stratégie visant à ce que les victimes retrouvent leur dignité et à ce que les survivants de ce conflit armé touchent des réparations. Voir

    La Sierra Leone s'attaque au chômage des jeunes

    Le chômage des jeunes est l’une des causes principales de la guerre en Sierra Leone. Il représente une grave menace pour la paix dont le pays jouit à l’heure actuelle. Quelque 800 000 individus âgés de 15 à 35 ans sont activement à la recherche d’un emploi. Voir

    Télécharger la version complète
    Editorial

    Par Christopher Boian, directeur de RIA Novosti, une agence de presse internationale basée à Moscou.

     

    Comment mesurer la dignité? Y a-t-il une équation mathématique pour traduire le triomphe sur l’adversité? Ou un algorithme pour le courage de dire la vérité?

     

    En lisant et relisant les textes du concours de reportages du PNUD, j’ai ressenti tour à tour de l’intérêt, de l’admiration, et surtout une profonde émotion devant ces comptes rendus de première main évoquant des individus en train de s’épanouir, des progrès extraordinaires, des communautés travaillant à leur amélioration – toute une humanité en plein développement.

     

    Mais en tant que membre du jury, je me suis trouvé confronté à un dilemme : est-il possible de classer objectivement ces courts textes qui, chacun à sa manière, décrivent une réalité qui leur est propre ?