Priorités

Réponse aux crises

Réponse au conflit en Syrie

Slide
Depuis 2011, plus de 80% des syriens vivent dans la pauvreté et 6,3 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays.
Slide
À l'intérieur de la Syrie, les taux de pauvreté sont estimés à plus de 84%.
Slide
Plus de 28 000 emplois ont été créés et l'accès aux services de base a été amélioré pour plus de 2,4 millions de personnes.

Plus de 6 ans après le début de la crise, les ravages du conflit se sont étendus à l’ensemble du territoire et menacent les pays voisins. 

Depuis 2011, plus de 80% des syriens vivent dans la pauvreté et 6,3 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays. Près de 5 millions de personnes se sont réfugiées dans des pays voisins, où les communautés d'accueil payent un prix élevé et où les risques d'instabilité augmentent.

Réponse du PNUD

Le PNUD, qui était présent dans le pays longtemps avant cette crise, reste très engagé sur le terrain. Nous travaillons avec les communautés touchées pour les aider à reconstruire et à se relever, mais aussi à préserver les acquis en matière de développement.

Les activités menées par le PNUD pour soutenir la résilience en Syrie ont profité à plus de 2,4 millions de personnes, grâce au rétablissement des services de base et à la création de 28 000 emplois.

Dans les pays voisins, le PNUD soutient les communautés d'accueil pour faire face à l'afflux de réfugiés en améliorant les infrastructures et en stimulant les possibilités économiques et d'emploi au niveau local. Nous nous concentrons particulièrement sur les groupes vulnérables, tels que les jeunes, les personnes handicapées et les femmes.

Au Liban (anglais), l’amélioration des services de base bénéficie à près de 850 000 Libanais et 400 000 Syriens. Nous avons aidé à créer des emplois pour plus de 30 000 Libanais et 8 500 réfugiés syriens. 940 000 Libanais et 390 000 Syriens ont aussi un meilleur accès à l'éducation et à la santé.

En Jordanie (anglais), près de 2,7 millions de personnes bénéficient de meilleures  infrastructures et de services municipaux, dont 400 000 réfugiés syriens. L'assouplissement des conditions requises pour que les réfugiés accèdent à un permis de travail et leur exemption de frais sur ces permis ont un impact significatif: début 2017, environ 40 000 réfugiés syriens auraient reçu des permis de travail , par rapport à environ 5 000 en 2015.

En Iraq (anglais), le PNUD contribue au relèvement des zones libérées du contrôle de l’EIIL à travers un Mécanisme de financement de la stabilisation, qui a déjà permis à 1,6 million d'irakiens de rentrer chez eux depuis 2015. Les infrastructures publiques sont remises en état et plus de 2 000 petites entreprises reçoivent des aides financières pour reprendre leurs activités.  

En Égypte (anglais), nous créons des possibilités d’emplois et proposons une formation professionnelle aux jeunes issus des communautés d’accueil. On estime qu’un demi-million de Syriens serait réfugié en Egypte, et à 9 millions de dollars le montant nécessaire pour soutenir les efforts d’accueil des populations. 

Et enfin, en Turquie (anglais), où quasi 90% des 3 millions de réfugiés syriens vivent dans les communautés d'accueil, des professionnels qualifiés, tels que le médecins ou enseignants syriens, ont reçu des permis de travail leur permettant de fournir des services à d'autres réfugiés syriens.

Explorez

A ce jour, seulement 433 millions de dollars ont été reçus sur le montant demandé, soit seulement 9%…

Les agences des Nations Unies et les ONG partenaires ont lancé un appel pour un financement de 4,63…

Avec le conflit en Syrie en cours depuis six ans déja et peu de progrès sur le front politique, les…

Après plus de cinq ans de guerre en Syrie, les femmes sont au premier rang pour subvenir aux besoins…

Pour renforcer les communautés d’accueil libanaises et leur permettre de mieux appuyer les réfugiés…

Le PNUD soutient une initiative visant à proposer des emplois dans le domaine de la plomberie à un…

En 2016, la conférence des donateurs pour la Syrie organisée à Londres avait dépassé les attentes en…

Les conséquences de la crise en Syrie vont bien au-delà des frontières et touchent tous les pays…

Avec les milliers de personnes qui quittent la Syrie pour des terres plus hospitalières, les médias…

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe