Priorités

Réponse aux crises

Réponse au conflit en Syrie

Slide
Depuis 2011, plus de 80% des syriens vivent dans la pauvreté et 6,3 millions de personnes sont déplacées à l'intérieur du pays.
Slide
À l'intérieur de la Syrie, les taux de pauvreté sont estimés à plus de 84%.
Slide
Plus de 28 000 emplois ont été créés et l'accès aux services de base a été amélioré pour plus de 2,4 millions de personnes.

Plus de 7 ans après le début de la crise, 13,1 millions de syriens continuent de souffrir dans presque tous les aspects de la vie quotidienne, face à la desctruction massive des maisons, des entreprises, des services de base et des infrastructures. Il y a de plus en plus de combats et de violence sur le terrain et peu de progrès vers une solution politique.

Depuis 2011, plus de 5,6 millions de personnes se sont réfugiées dans des pays voisins, où les communautés d'accueil payent un prix élevé et où les risques d'instabilité augmentent.

Réponse du PNUD

Le PNUD, qui était présent dans le pays longtemps avant cette crise, reste très engagé sur le terrain. Nous travaillons avec les communautés touchées pour les aider à reconstruire et à se relever, mais aussi à préserver les acquis en matière de développement.

Les activités menées par le PNUD pour soutenir la résilience en Syrie ont profité à plus de 4,6 millions de personnes en 2017, grâce au rétablissement des services de base et à la création d'emplois d'urgence.

Dans les pays voisins, le PNUD soutient les communautés d'accueil pour faire face à l'afflux de réfugiés en améliorant les infrastructures et en stimulant les possibilités économiques et d'emploi au niveau local. Nous nous concentrons particulièrement sur les groupes vulnérables, tels que les jeunes, les personnes handicapées et les femmes.

Au Liban (anglais), nous avons apporté une aide de 45 millions de dollars en 2017, touchant quelque 178 localités vulnérables et obtenant des résultats tels que le soutien de 239 petites entreprises; l'amélioration de l'accès à l'assainissement dans 16 communautés; et et en renforçant la résilience de plus de 337 000 Libanais vulnérables, de 135 000 réfugiés syriens, de 28 000 réfugiés palestiniens de Syrie et de 21 000 réfugiés palestiniens.

En Jordanie (anglais), nous aidons les gouvernorats et les municipalités à élargir l'accès aux services sociaux surchargés. Au total, plus de 2,7 millions de personnes ont bénéficié de l'amélioration des infrastructures municipales et des services de base, dont plus de 400 000 réfugiés syriens.

En Turquie (anglais), qui accueille la plus grande population de réfugiés dans le monde (plus de 3,5 millions de réfugiés syriens en avril 2018 ), nous aidons le Gouvernement à renforcer la résilience des réfugiés, des membres de la communauté hôte, des municipalités locales et des institutions nationales et locales compétentes.

Partout, notre approche met l'accent sur la résilience et veille à ce que les communautés se remettent non seulement de la crise, mais améliorent également leurs perspectives de développement durable à plus long terme.

Explorez

Les délégués présents à une conférence coorganisée par l’Union européenne et les Nations Unies à…

A ce jour, seulement 433 millions de dollars ont été reçus sur le montant demandé, soit seulement 9%…

Les agences des Nations Unies et les ONG partenaires ont lancé un appel pour un financement de 4,63…

Originaire de Homs, en Syrie, Maha s’est réfugiée en Jordanie à cause du conflit qui frappe son…

De l'Erythrée à la RD Congo et la Centrafrique, de la Syrie à l'Afghanistan et au Yémen, les 6…

Après plus de cinq ans de guerre en Syrie, les femmes sont au premier rang pour subvenir aux besoins…

En 2016, la conférence des donateurs pour la Syrie organisée à Londres avait dépassé les attentes…

Les conséquences de la crise en Syrie vont bien au-delà des frontières et touchent tous les pays…

Avec les milliers de personnes qui quittent la Syrie pour des terres plus hospitalières, les médias…

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe