Priorités

Réponse aux crises

Réponse à la crise du bassin du lac Tchad

La crise qui sévit dans le bassin du lac Tchad est l’une des plus graves que le monde ait jamais connu. Elle touche plus de 10 millions de personnes qui ont un besoin urgent d’assistance et de protection, et met en évidence le résultat de nombreuses années de négligence et d'occasions manquées pour le développement.

Dans cette région du monde (nord-est du Nigeria, extrême-nord du Cameroun, Niger et Tchad), les communautés, et notamment les femmes, sont coutumiers des chocs et affrontent des situations de crise successives depuis des décennies. L’assistance humanitaire a été capitale pour aider la population à absorber l’impact de ces chocs. Sa pertinence ne se dément toujours pas, compte tenu de la gravité de la situation actuelle. Cependant, il est essentiel d’intensifier sans tarder les interventions en faveur du développement pour renforcer la résilience dans la région, et aider les personnes et les communautés touchées à se relever le plus rapidement possible et éviter ainsi toute nouvelle aggravation de la crise.

Ce que nous faisons

Le PNUD étend ses activités dans la région en mettant en place un programme régional visant à stabiliser les communautés touchées via la mise en œuvre simultanée d’interventions de relèvement rapide à court et à long terme. Cela garantit la sécurité des populations déplacées; l'accès aux services de base tels que l'éducation, les soins de santé et l'eau potable; des opportunités économiques immédiates et durables; et la relance des structures de gouvernance locales.

En 2018, le PNUD a organisé une visite conjointe avec OCHA dans la région avant la tenue d'une conférence de haut niveau à Berlin pour discuter de la nécessité de renforcer la résilience et d'intensifier la riposte au développement.

Avec le soutien de l'Union européenne, de l'USAID et des gouvernements de l'Allemagne, du Japon, de la Norvège et de la Suisse, le PNUD a obtenu des résultats prometteurs au nord-est du Nigéria :

  • Des subventions en espèces inconditionnelles ont été accordées à 82 000 personnes les plus touchées par les conflits
  • 11 écoles, cliniques et bâtiments gouvernementaux ont été reconstruits en fournissant de l'argent contre travail à 4 000 travailleurs communautaires
  • 3 466 agriculteurs (20% de femmes) soutenus avec des intrants et outils agricoles, et de l'argent comptant pour relancer leurs activités
  • 3 200 propriétaires de petites entreprises soutenus par des subventions, des équipements ou des formations pour leur permettre de se diversifer et acquerir de nouvelles compétences
  • 4,2 millions de personnes touchées par des annonces radio et des messages de prévention de la violence fondés sur le genre

Explorez

La Conférence de haut niveau sur la région du lac Tchad a conclu ses travaux ce jour par l’annonce…

Plus de 10 millions de personnes vivant dans le bassin du lac Tchad en Afrique font face à une crise…

L'Allemagne s'engage à soutenir les efforts de relèvement humanitaire et de relance du développement…

Depuis le début des années 1970, le lac Tchad a perdu 90% de sa superficie originale, une diminution…

Des familles déplacées par Boko Haram en passe de retrouver leur foyer au nord-est du Nigeria.

Face au réchauffement climatique, la composition des repas quotidiens évolue. Découvrez ce…

Les personnes les plus exposées au VIH cessent de prendre le traitement qui leur sauve la vie ou de…

La désertification est un phénomène global, conséquence de variations climatiques et d’activités…

Les ressources génétiques pourraient-elles être la nouvelle donne du développement durable, en…

La crise qui sévit dans le bassin du lac Tchad est l’une des plus graves que le monde ait jamais…

Depuis 2012, le Point focal global des Nations Unies pour les activités policières, judiciaires et…

La riposte du PNUD se centre sur 3 lignes de services : renforcement de la coordination et réponse…

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe