Les parlements peuvent-ils promouvoir la paix et l’égalité des sexes ?

07 juil. 2016 par Nika Saeedi Spécialiste des politiques Genre, Processus politiques et Consolidation de la paix

 La probabilité que des accords de paix tiennent au moins deux ans augmente de 20 % lorsque les femmes participent au processus. Photo: PNUD en Tanzanie
Nous attendons de nos parlements qu’ils nous représentent, adoptent des lois qui protègent nos libertés et droits fondamentaux, et distribuent des ressources aux nécessiteux. Dans ces fonctions, les parlements sont particulièrement bien placés pour promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Pourquoi sont-ils donc si souvent absents du débat autour des questions concernant les femmes, la paix et la sécurité (FPS) ? La résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies (CSNU) reconnaît l’impact que la guerre a sur les femmes et le rôle central que celles-ci devraient jouer dans le développement, la paix et la sécurité. Des résolutions récentes soulignent la nécessité d’associer les femmes aux pourparlers de paix et aux processus de reconstruction après les conflits … Voir

La TICAD, un forum unique toujours d’actualité

13 juin 2016 par Abdoulaye Mar Dieye, Administrateur assistant et Directeur du Bureau régional pour l’Afrique

La sixième édition de la TICAD, qui se tiendra à Nairobi les 27 et 28 août 2016, sera la toute première organisée sur le sol africain.
La sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD), qui se tiendra à Nairobi les 27 et 28 août prochains, devrait attirer plus de 6 000 représentants des gouvernements, des organisations internationales, de la société civile et des organisations du secteur privé. Créé en 1993 pour encourager et promouvoir les partenariats internationaux pour le développement de l’Afrique, ce forum a vu le jour au milieu des « décennies perdues pour le développement » du continent africain, lequel était alors aux prises avec les contraintes des programmes d’ajustement structurel et incapable de reprendre son souffle. En cette fin de guerre froide, les principaux bailleurs de fonds, à l’exception notable du Japon, s’interrogeaient sur la pertinence de l’aide au développement accordée à l’Afrique. … Voir

Un avenir meilleur pour les Turcs et les Syriens

23 mai 2016 par Kamal Malhotra, coordonnateur résident des Nations Unies et représentant résident du PNUD en Turquie

Réfugiés syriens allant en TurquieDes réfugiés Kurdes syriens passent en Turquie par la Syrie, près de la ville de Kobani. La guerre a commencé en 2011, et est devenue la plus grande cause de déplacements humains. Photo: I. Prickett/UNHCR
Avec les milliers de personnes qui quittent la Syrie pour des terres plus hospitalières, les médias du monde entier nous inondent régulièrement d’images de tentes blanches et de périlleuses traversées en bateau. Mais un pan de cette histoire reste dans l'ombre. En Turquie, seulement 10 % des quelque 2,75 millions de Syriens déplacés vivent dans des camps de réfugiés. Les autres habitent villes et villages comme beaucoup d’entre nous. Au cours des cinq dernières années, plus de 150 000 bébés sont nés en Turquie de parents syriens déplacés par le conflit. … Voir

S’accorder pour sauver des vies et éliminer les besoins

16 mai 2016 par Izumi Nakamitsu, Administratrice adjointe du PNUD et Responsable du Groupe de réponse aux crises

125 millions de personnes ont besoin d’aide, un niveau jamais atteint depuis la 2è guerre mondiale. Photo : ONU
Les chiffres en rapport avec les défis humanitaires actuels ont atteint une proportion difficile à imaginer : 125 millions de personnes ont besoin d’aide, un niveau jamais atteint depuis la 2è guerre mondiale ; 60 millions de personnes ont fui leur maison, la moitié d’entre elles étant des enfants, et on estime que 218 millions de personnes sont touchées par des catastrophes chaque année, les changements climatiques venant s’ajouter aux causes de cette instabilité. L’envergure du problème a incité le Secrétaire général de l’ONU à convoquer le premier Sommet Humanitaire mondial. Là aussi, les chiffres sont parlants. Ces 3 dernières années, 23 000 personnes de 153 pays ont participé aux consultations. … Voir

Sur la voie de la transparence

12 avr. 2016 par Abdul Riza, Spécialiste Opérations & Transparence

Transparence au PNUDL'équipe chargée de la transparence des données au PNUD.
Le PNUD, qui célèbre actuellement son cinquantenaire, a également une autre raison de se féliciter. Pour la deuxième année de suite, nous avons été classés organisme d’aide le plus transparent par l’organisation Publish What You Fund [Publiez ce que vous financez], une reconnaissance de nos efforts de communication sur nos projets de développement. Dès notre adhésion à l’Initiative internationale pour la transparence de l’aide (IITA) en 2011, nous nous sommes employés à opérer le changement culturel nécessaire. Près de 170 bureaux de pays qui constituent la principale source de données du Programme, ont inévitablement dû veiller à l’intégration des normes de l’IITA dans leurs activités quotidiennes. … Voir