Investir dans le climat : un fardeau ou un avantage pour les pauvres ?

04 nov. 2015 par Angelica Shamerina, Conseillère de Programme pour le changement climatique

Hommes en République dominicaineLes villageois sont les principaux acteurs du projet en parcourant forêts et campagne pour trouver les sources d'eau adéquates à l’implantation des centrales micro-électriques. Photo: PNUD en République dominicaine.
Les avancées technologiques, une meilleure compréhension des liens entre accès à l’énergie et pauvreté, et la nécessité de trouver des solutions sobres en carbone ont permis de démontrer que loin d’être un fardeau, l’action climatique est l’un des piliers de la réduction de la pauvreté. Mais pour mesurer et démontrer les impacts mondiaux de nos initiatives, il faut inclure les avantages indirects en termes d’emploi, économie d’énergie, sauvegarde des forêts et temps gagné dans la discussion. … Voir

Réfugiés : et si le pire était encore à venir ?

28 oct. 2015 par Mohamed Yahya, coordinateur régional de programmes, PNUD Afrique

des jeunes somaliensDes jeunes somaliens suivent des formations professionnelles et des programmes éducatifs à Burao, Somaliland. La population africaine étant en expansion, le nombre de personnes cherchant à fuir les pays en conflit comme la Somalie continuera d’augmenter. Photo : PNUD Somalie
Bashi, jeune somalien ayant fui les conflits de son pays, est l’un des nombreux africains à gagner l’Europe dans l’espoir d’une vie meilleure. Son histoire ressemble à celle des millions d’Européens qui ont migré vers les États-Unis au XIXe siècle, fuyant la pauvreté, les discriminations et les conflits. Tous les Bashi du monde ne cherchent pas à profiter de l'État providence européen. Ils sont en quête de paix, de perspectives, d’un emploi et d’un système juridique garantissant une protection et l’égalité. … Voir

Repositionner l'Afrique en investissant dans l'entreprenariat

22 oct. 2015 par Abdoulaye Mar Dieye, Directeur du Bureau Afrique du PNUD

couturière au RwandaLe premier facteur clé du succès de l’investissement dans l’entrepreneuriat en Afrique consistera à dynamiser la culture d’esprit d’entreprise. Photo: Alice Kayibanda/ PNUD au Rwanda
L'image négative longtemps associée à l'Afrique a pesé sur les possibilités du continent à pleinement bénéficier de l'essor des investissements mondiaux et tirer profit des avantages de la mondialisation. Changer l’image de l’Afrique, cela veut dire aller au-delà de la dimension économique pour inclure au moins deux autres aspects essentiels qui témoignent de fondamentaux solides : d’une part, la forte demande d’une classe moyenne et urbaine grandissante, et de l’autre, la hausse de l’investissement direct étranger. … Voir

Les flux migratoires, bons ou mauvais pour le développement ?

21 oct. 2015 par Ben Slay, Economiste principal et Mihail Peleah, Spécialiste des programmes en économie verte, Bureau régional pour l’Europe et la CEI, PNUD

Un travailleur au TajikistanLe montant des transferts de fonds au Tadjikistan est, par rapport au PIB par pays, parmi les plus élevés au monde. Photo: Mashid Mohadjerin
Face à l’afflux de réfugiés et de migrants qui fait actuellement les titres en Europe, et aux dirigeants politiques qui débattent des mérites de l’immigration, il est important de prendre du recul et d’examiner l’impact sur le développement, aussi bien pour les pays d’émigration que pour les pays d’accueil. Une analyse centrée sur les personnes peut aider les gouvernements à mieux gérer les avantages et les coûts des migrations. Les nouveaux Objectifs de développement durable soulignent l’importance de meilleures politiques de migration, notamment pour atteindre l’Objectif 10, relatif à la réduction des inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre. … Voir

Le Burundi, sur la voie de la transformation économique et de la création d’emploi ?

16 oct. 2015

jeune au BurundiLe chômage des jeunes représente le principal danger pour la stabilité du pays. Photo: Aude Rossignol / PNUD au Burundi
Le Burundi est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique bien qu’il dispose d’un énorme potentiel en ressources naturelles, particulièrement des gisements minéraux. Mais son enclavement, le manque d’infrastructures, un climat des affaires peu attractif, et une main-d’œuvre peu qualifiée le pénalisent. À cela s’ajoute l'agitation civile et la crise sécuritaire actuelles qui pèsent sévèrement sur l'économie et la vie quotidienne du pays, ainsi qu'une pression importante sur les ressources naturelles en raison de la densité de population … Voir