Les 6 raisons pour lesquelles il faut se soucier du prochain « Sommet »

01 avr. 2016 par Izumi Nakamitsu, Directrice de l’Unité de réaction aux crises du PNUD

Femmes libanaises au marchéFemmes au marché de Marj, Bekaa Valley, Liban. Ce projet du PNUD aide les communautés d'accueil à faire face au flux de réfugiés syriens. Photo: Dalia Khamissy/PNUD
Le 23 mai, les dirigeants mondiaux se réuniront à l’occasion du tout premier Sommet humanitaire mondial à Istanbul. Je comprends que cette information ne vous incite pas particulièrement à lire la suite, mais permettez-moi de vous donner les raisons pour lesquelles ce Sommet mérite tout votre intérêt : 1. Parce que l’ampleur de la crise humanitaire n’est pas exagérée Depuis la Seconde Guerre mondiale, nous n’avons jamais fait face à des besoins humanitaires aussi grands. Plus de 60 millions de personnes, majoritairement femmes et enfants, ont fui leurs foyers. La durée moyenne de ces déplacements s’élève maintenant à 17 ans. … Voir

Les Objectifs de développement durable ne sont pas des OMD 2.0

14 janv. 2016 par Rosemary Kalapurakal, Conseillère du PNUD en matière d’Agenda 2030 pour le développement

station de train en IndeLes chemins de fer indiens sont les plus grands consommateurs d'électricité dans le pays. Les sources d'énergie durable font partie de leurs priorités de développment. Photo: Dhiraj Singh/PNUD en Inde
En ma qualité de Conseillère du PNUD en matière d’Agenda 2030 pour le développement, il me semble que les 17 Objectifs de développement durable (ODD) sont bien plus convaincants que leurs prédécesseurs, les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). Pourquoi cela ? Les ODD couvrent les aspects économiques, sociaux et environnementaux du développement. Ils sont audacieux et résolument normatifs (« éliminer la faim et la pauvreté partout dans le monde », « protéger les droits de l’homme »). Ils décrivent les problèmes actuels en matière de consolidation de la paix, de développement urbain, de transition vers une consommation et une énergie durables et de protection des forêts et des océans. … Voir

ODD : Faire le point sans tomber dans la stigmatisation

10 sept. 2015 par Degol Hailu, Conseiller principal pour le développement durable au PNUD

La méthodologie utilisée pour évaluer les progrès accomplis vers la réalisation des OMD a sous-estimé les performances relativement bonnes obtenues par les pays les moins avancés, notamment les pays de l’Afrique sub-saharienne. Photo : PNUD Burkina Faso
Il convient de se souvenir que les rapports de suivi des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) se sont souvent montrés critiques envers les pays participants. Dans cette série, experts du PNUD et praticiens partagent leurs expériences et points de vue sur leur travail avec les Objectifs du Millénaire pour le développement et la transition vers les nouveaux objectifs de développement durable. … Voir

L’Afrique à mi-chemin de ses Trente Glorieuses

14 août 2015 par Abdoulaye Mar Dieye, Directeur du Bureau Afrique du PNUD

des vendeuses dans un marché en RDCLe continent africain perd en moyenne 4% de son PIB tous les ans en raison du manque d’inclusion des femmes dans le processus de développement et de participation politique. @crédit: Aziza Bangwene/PNUD en RDC
L'Afrique subsaharienne est sans doute le seul endroit au monde où les niveaux de vie n’ont eu de cesse de stagner ou de se détériorer tout au long des années 1980 et 1990. Les quinze prochaines années, couvrant l’Agenda de développement post-2015, peuvent bien consacrer l’avènement des Trente Glorieuses de l’Afrique, mais il faudra impérativement engager cinq dynamiques essentielles pour consolider et porter à grande échelle les acquis des quinze dernières années. … Voir

Un pas en avant pour le financement du développement ?

21 juil. 2015 par Gail Hurley, spécialiste en Politiques et Finances pour le développement

inondations en HaïtiLe programme d'action reconnaît qu’il est nécessaire de renforcer les capacités en matière de gestion des risques de catastrophe aux niveaux local et national et que la communauté internationale doit être en mesure de répondre aux chocs par un appui financier adéquat. Photo: PNUD en Haïti
Le Programme d’action d’Addis-Abeba énonce les mesures que la communauté internationale s’engage à prendre pour financer le nouveau programme mondial de développement durable - à convenir en septembre à New York. Ce nouveau document doit également définir comment relever les défis qui ont émergé depuis le Consensus de Monterey en 2002, tels que le changement climatique, la dégradation accélérée de l’environnement et l’inégalité. Mais avons-nous obtenu un « Monterrey + » à Addis-Abeba ? … Voir