Les migrants, une chance pour l’économie

09 mai 2016 par Magdy Martínez-Solimán, Administrateur assistant et Directeur du Bureau des politiques et de l’appui aux programmes

Une migration bien gérée contribue à prévenir les crises. Photo: PNUD en ERY Macédonie
La mobilité humaine est inévitable et continue. Plus de 3% de la population mondiale vit hors de son pays d’origine, et ce chiffre ne cesse de croître. Les individus se déplacent pour accroître leurs chances de trouver un travail, étudier, rejoindre d’autres membres de la famille ou fuir persécutions, guerres, catastrophes naturelles ou simplement la misère. Il y a toujours eu des migrants. Du fait de la mondialisation, les mouvements de population sont plus rapides, mieux visibles et de plus grande ampleur. Si l’on ne peut empêcher la migration humaine — et pourquoi devrions-nous le faire ? — il est possible de rendre les mouvements de population plus sûrs en adoptant et en mettant en œuvre des régimes migratoires efficaces — un ensemble adéquat d’institutions, de lois et de politiques — qui procurent aussi des avantages multiples et durables pour le développement. … Voir

En Turquie, les camps de réfugiés sous les ordures

03 févr. 2016 par Alper K. Doğan, Consultant technique en chef du projet d’atténuation de l’impact de la crise syrienne en Anatolie du Sud-Est – PNUD

Gestion des déchets en TurquieGestion des déchets dans la ville de Elbeyli, Turquie. Photo: Alpert K. Doğan/PNUD
À l’heure où la Syrie entre dans sa cinquième année de crise, la Turquie compte plus de deux millions de réfugiés syriens. L’un des besoins les plus impérieux de nos communautés d’accueil en Orient est la gestion des déchets solides. C’est dans ce but que notre équipe a conçu – grâce au soutien de l’Union européenne et du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du département d’État américain – un projet viable pour alléger ce fardeau. … Voir