En Afrique, il faut des institutions qui orientent l’investissement où il est le plus nécessaire

31 août 2016 par Andrew Chipwende, PDG de Industrial Development Corporation, Zambie

Lusaka, Zambie.
L’investissement international a aidé la Zambie, comme beaucoup d’autres pays d’Afrique subsaharienne, à s’intégrer mieux dans l’économie mondiale ces dernières années. Les flux d’investissement provenant de l’étranger ont doublé depuis 2008, et la Zambie a même commencé à générer de modestes investissements directs à l’étranger. Au cours des vingt dernières années, le pays a entrepris des réformes structurelles majeures pour devenir un lieu plus propice aux investissements, mais les autorités zambiennes ont constaté que cela n’était pas suffisant. L’investissement direct étranger continue de s’orienter principalement vers le secteur minier, même s’il a tendance à augmenter aussi dans les secteurs manufacturier et tertiaire. En outre, si l’investissement dans le secteur minier a amené avec lui de nouvelles technologies, il n’a guère contribué à créer des emplois. … Voir

La présence sur le terrain, nécessaire à la lutte contre le changement climatique

30 août 2016 par Jazmin Burgess, Coordinateur global pour Boots on the Ground

Des changements de saison erratiques peuvent impacter l'approvisionnement en eau et nourriture durant des annees. Photo: PNUD au Bangladesh
Les pays les moins avancés sont les premiers touchés par le changement climatique. Les populations qui dépendent fortement de secteurs vulnérables au changement climatique, tels que l’agriculture, la pêche ou la sylviculture, y sont particulièrement sensibles. Une tempêté imprévue, des pluies erratiques peuvent impacter les réserves en eau et en nourriture pendant des années, voire des décennies. Cette situation a un impact social et économique considérable. Une approche qui intègre les mesures à adopter contre le changement climatique est donc essentielle pour contribuer à un développement vraiment durable même si elle exige également un renforcement direct des capacités. Le Programme « Boots on the Ground », créé en 2010, fournit des conseils techniques et politiques et des directives à 26 pays africains, états arabes, pays de l’Asie et du Pacifique et de l’Amérique latine, et renforce les capacités nationales à établir des plans en prévision des conséquences du changement climatique. … Voir

Développer l’esprit d’entreprise pour favoriser la croissance économique en Jordanie

29 août 2016 par Jennifer Colville, Chef d’équipe, Innovation, PNUD États arabes

L'entreprenariat comme facteur de stabilité économique. Photo: PNUD en Jordanie
Rassemblez plusieurs entrepreneurs dans une pièce, et vous obtiendrez un bouillonnement d’idées sans limites. J’ai eu la chance de mener un atelier d’innovation sociale à Amman, pour renforcer l’écosystème entrepreneurial du pays, notamment dans les communautés hôtes ou parmi les réfugiés. … Voir

Sauver la planète commence par notre assiette

12 août 2016 par Anissa Saudemont, stagiaire pour les médias sociaux au Bureau des relations extérieures et du plaidoyer du PNUD

jeunes enfants au MyanmarManger est un acte essentiel à la vie, mais nous pouvons essayer de le faire de la manière la plus responsable possible. Photo: PNUD au Myanmar
Jeunes ou moins jeunes, nous sommes nombreux à nous demander si – à notre échelle – nous pouvons participer à la lutte contre le changement climatique. Éteindre la lumière en sortant d'une pièce, recycler nos déchets, supprimer l’usage des sacs plastiques, privilégier les douches aux bains … nous sommes déjà nombreux à avoir intégré ces petits gestes dans notre quotidien. Mais qu’en est-il de nos habitudes alimentaires ? Dans ce domaine également, nos choix ont un impact sur l’environnement. … Voir

Les connaissances autochtones – solutions d’hier aux problèmes d’aujourd’hui

08 août 2016 par Alejandra Pero, coordonnatrice du Réseau mondial des peuples autochtones et communautés locales gestionnaires de la terre et de la mer, Initiative Équateur, PNUD.

Autochtone au PérouRetourner aux cultures traditionnelles permet aux communautés autochtones de ne pas dépendre de donations extérieures pour des semences et d'améliorer la sécurité alimentaire. Photo: PNUD au Pérou
Alors que le monde se réunit pour célébrer la Journée internationale des peuples autochtones, en mettant l'accent sur le droit à l'éducation, nous pouvons réfléchir aux moyens d’incorporer les connaissances autochtones dans les programmes d’enseignement traditionnels, afin d’assurer que les jeunes d'aujourd'hui et les enfants de demain soient bien outillés pour vivre dans un environnement sans cesse plus exigeant. Le savoir autochtone est une ressource qui doit être revitalisée et soutenue pour relever bon nombre des défis du monde contemporain, notamment les effets des changements climatiques. … Voir