Une génération sans sida, inconcevable ?

01 sept. 2015 par Par Kazuyuki Uji, Spécialiste des programmes, VIH, Santé et Développement inclusif, Centre régional de Bangkok, PNUD

des activisites dans une communautéLa communauté de personnes atteintes du VIH a contribué à enrayer et inverser la propagation du virus et à garantir l’accès au traitement à 15 millions de personnes en Asie. Photo: PNUD/Kazuyuki Uji
Le 14 juillet 2015, le Secrétaire général de l’ONU a fait une déclaration historique : « Ensemble, nous avons atteint et dépassé les cibles relatives au sida de l’OMD 6... Nous avançons vers une génération sans sida » Cette perspective était tout simplement inconcevable à l’époque où j’ai commencé à travailler pour le PNUD Dans cette série, experts du PNUD et praticiens partagent leurs expériences et points de vue sur leur travail avec les Objectifs du Millénaire pour le développement … Voir

L’Afrique à mi-chemin de ses Trente Glorieuses

14 août 2015 par Abdoulaye Mar Dieye, Directeur du Bureau Afrique du PNUD

des vendeuses dans un marché en RDCLe continent africain perd en moyenne 4% de son PIB tous les ans en raison du manque d’inclusion des femmes dans le processus de développement et de participation politique. @crédit: Aziza Bangwene/PNUD en RDC
L'Afrique subsaharienne est sans doute le seul endroit au monde où les niveaux de vie n’ont eu de cesse de stagner ou de se détériorer tout au long des années 1980 et 1990. Les quinze prochaines années, couvrant l’Agenda de développement post-2015, peuvent bien consacrer l’avènement des Trente Glorieuses de l’Afrique, mais il faudra impérativement engager cinq dynamiques essentielles pour consolider et porter à grande échelle les acquis des quinze dernières années. … Voir

Un pas en avant pour le financement du développement ?

21 juil. 2015 par Gail Hurley, spécialiste en Politiques et Finances pour le développement

inondations en HaïtiLe programme d'action reconnaît qu’il est nécessaire de renforcer les capacités en matière de gestion des risques de catastrophe aux niveaux local et national et que la communauté internationale doit être en mesure de répondre aux chocs par un appui financier adéquat. Photo: PNUD en Haïti
Le Programme d’action d’Addis-Abeba énonce les mesures que la communauté internationale s’engage à prendre pour financer le nouveau programme mondial de développement durable - à convenir en septembre à New York. Ce nouveau document doit également définir comment relever les défis qui ont émergé depuis le Consensus de Monterey en 2002, tels que le changement climatique, la dégradation accélérée de l’environnement et l’inégalité. Mais avons-nous obtenu un « Monterrey + » à Addis-Abeba ? … Voir

La macroéconomique du financement du développement

10 juil. 2015 par Degol Hailu, Conseiller principal pour le développment durable au PNUD

Le nombre moyen d’années de scolarisation dans les pays appliquant des politiques macroéconomiques souples est d’un an et demi de plus que dans les pays ayant adopté des politiques plus restrictives.
Lors de la conférence sur le financement du développement à Addis-Abeba, la communauté mondiale devrait s’entendre sur la nécessité de renforcer la capacité de mobilisation des ressources nationales, accroître la disponibilité des financements extérieurs, réduire le coût des transferts de fonds et lutter contre les mouvements illicites de capitaux. Mais toutes ces mesures seront vaines si les pays adoptent des politiques macroéconomiques qui ne sont pas favorables au développement. Dans cette série, nos experts partagent réflexions et leçons apprises sur le financement du développement … Voir

A Cuba, un moment historique dans la lutte contre le VIH

10 juil. 2015 par Carlos Cortés Falla, Conseiller technique pour les projets de lutte contre le VIH

test VIHCuba a pu renforcer la prévention du VIH et de la syphilis en offrant un accès précoce aux soins prénatals et aux tests de dépistage pour les femmes enceintes et leurs partenaires. Photo: PNUD
Cuba vient d’éliminer la transmission de la mère au fœtus du VIH et de la syphilis. C’est le premier pays au monde à avoir atteint cet objectif, et pour nous, c’est une date à marquer d’une pierre blanche. Ce succès historique nous pousse à croire qu’il est possible de mettre fin à l’épidémie de VIH tout en nous rappelant qu’il reste encore beaucoup à faire. … Voir