Les villes, grandes gagnantes en 2015

21 sept. 2015 par Magdy Martínez-Solimán, Directeur, Bureau des politiques et de l'appui aux programmes, New York

Katmandou après le tremblement de terreDharahara, Kathmandu après le tremblement de terre en avril 2015. Photo: Laxmi Prasad Ngakhusi /PNUD Népal
Près de 54% de la population mondiale vit déjà dans des zones urbaines et cette proportion devrait frôler les 66% d’ici 2050. Mais cette croissance a son revers : une grande vulnérabilité. Villes et zones urbaines se trouvent tout particulièrement menacées tant par les risques liés aux catastrophes naturelles que par le changement climatique. Après avoir été témoin de la fragilité de beaucoup de nos villes, je me félicite de ce que l’Objectif de développement durable 11 porte sur la résilience urbaine. … Voir