Faire du bruit, c’est bien, mais pas assez

01 mars 2017 par Mandeep Dhaliwal, Directrice du groupe VIH, santé et développement du PNUD

En RDC, près de 3 000 travailleurs du sexe, des personnes LGBT et des consommateurs de drogues injectables ont accepté un test de dépistage volontaire. Photo: PNUD RDC / Aude Rossignol
L'histoire nous a appris que faire du bruit peut être un puissant outil de mobilisation. Faire résonner nos voix en faveur de la diversité, l'égalité, l'inclusion et la tolérance dénote de notre humanité commune. Aujourd'hui, nous rendons hommage à la communauté LGBT ( lesbienne, gay, bisexuelle, transsexuelle ), aux personnes vivant avec le VIH et leurs amis, amants, membres de la famille et alliés qui repoussent quotidiennement l'indifférence et la peur caractérisant l’attitude face au VIH/sida. Leur ténacité signifie qu'aujourd'hui, 18,2 millions de personnes bénéficient d'un traitement. … Voir

Nos perspectives en 2016

29 déc. 2016

La Journée internationale des femmes et des filles de science nous montre comment elles luttent contre les inégalités dans le monde entier, de jeunes programmeuses au Kosovo aux écolières en Égypte.
En 2016, le PNUD a célébré son 50è anniversaire et lancé la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD). C'était une année capitale. Et notre vaste réseau d'experts du développement à travers le monde nous a aidé à raconter cette histoire. Au PNUD, l'une de nos plus grandes forces est notre dimension globale : nous sommes sur le terrain dans quelque 170 pays, travaillant avec des peuples et des nations de tous horizons. Notre blog est l'endroit où le personnel du PNUD partage son expérience et offre un point de vue personnel sur son travail et celui de l’organisation. Cette année, nous avons également ouvert notre plate-forme à des voix extérieures avec une série d'échanges sur des questions de développement avec l'OCDE. Voici quelques-uns des postes les plus remarquables que nous ayons publiés cette année. … Voir

"Je n'ai pas peur de parler": Les femmes kazakhes rompent le silence sur la violence

24 nov. 2016 par Dina Teltayeva, Chargée de communication, Bureau du PNUD au Kazakhstan

Apres 20 ans de silence, Dina Tansari a décidé de raconter son histoire.
Une campagne intitulée, #ЯнеБоюсьСказать (Je n'ai pas peur de parler) et НеМолчи (Ne gardez pas le silence) a conduit de nombreuses femmes kazakhes à raconter leur histoire. L'une d'entre elles est Dina Tansari, une célèbre productrice de télévision. « ...J'étais inconsciente. Ils m'avaient abandonnée devant mon appartement et s'étaient enfuis. Le lendemain matin, je ne me souvenais plus de rien sauf des cris de ma mère qui m'avait découverte... », a-t-elle écrit sur son mur Facebook. Dina a osé prendre la parole après vingt ans de silence éprouvant. Lorsqu'elle avait 20 ans, ses camarades de classe l'ont droguée et l'ont violée collectivement lors d'une fête de mariage. La mère de Dina a ensuite décidé de louer un appartement en dehors de la ville car elle ne pouvait pas supporter la honte que sa fille avait prétendument infligée à la famille. Dina s'est retrouvée seule dans son malheur. … Voir

Mobilisons le secteur privé pour la promotion de l’égalité hommes-femmes

18 nov. 2016 par Helen Clark, Administrateur du PNUD

Les jeunes femmes et hommes ont quasiment le même niveau de formation lorsqu’ils font leur entrée dans la population active. Mais le monde du travail ne leur offre pas pour autant les mêmes opportunités.
À travers le monde, les jeunes femmes et hommes ont quasiment le même niveau de formation lorsqu’ils font leur entrée dans la population active. Mais le monde du travail ne leur offre pas pour autant les mêmes opportunités. Les femmes gagnent en moyenne 24 % de moins que les hommes. Au sein des 500 plus grandes entreprises de l'Indice S&P, les femmes n'occupent que 4,6 % des postes de PDG et 20 % d’entre elles siègent dans des conseils d'administration. Des recherches indiquent pourtant que l'augmentation de la part des femmes dans les conseils d'administration contribue à de meilleurs résultats financiers et à de nombreuses initiatives de mécénat. Dans les pays riches comme dans les pays pauvres, les femmes performent une plus grande part de travail non rémunéré – par exemple, s'occuper de jeunes enfants, de personnes âgées, de parents malades et/ou handicapés; mais aussi se procurer la nourriture et préparer les repas. Ces tâches exigent non seulement un temps et une énergie considérables mais elles peuvent aussi empêcher les femmes de réaliser leurs aspirations et de contribuer leurs talents aux entreprises. … Voir

Des jeunes femmes et filles prêtes à se battre

10 oct. 2016 par Randi Davis, Directrice de l'équipe du genre, Bureau des politiques et Support de Programmes du PNUD.

Des jeunes femmes et filles a travers le monde demontrent qu'elles sont pretes a se battre pour leurs droits. Photo: PNUD en Inde
Deux jeunes femmes au Kosovo, frustrées par le faible pourcentage de femmes dans le secteur de la technologie, ont lancé "Girls Coding Kosovo", une organisation non gouvernementale qui forme et permet aux femmes et aux filles de se lancer dans la programmation, l'ingénierie et l'informatique. Un an plus tard, le groupe compte plus de 500 participantes et a créé divers produits, dont "Marche libre", une application conçue pour faire face au harcèlement sexuel. Le long du Nil en Egypte, un groupe d'écolières vont de ville en ville avec une chanson qu'elles ont écrite pour faire changer les traditions locales et en finir avec les mutilations génitales féminines. Elles chantent : « Je suis née parfaite, avec un corps complet. Pourquoi veulent-ils nous mutiler et nous enlever les droits que Dieu nous a donnés ? " Les étudiants de l'Université de Tirana en Albanie ont embauché des acteurs et actrices pour interpréter une scène de violence domestique et ont ensuite projeté la vidéo en ville pour mesurer les réactions du public. Cette vidéo s’est répandue comme une trainée de poudre dans les médias virtuels et traditionnels, donnant à ce message contre la violence sexuelle une portée beaucoup plus large. … Voir