L'environnement n'est pas le seul objet des plans climatiques

14 nov. 2016 par Magdy Martínez-Solimán, Directeur, Bureau des politiques et de l’appui aux programmes

femmes recoltant de l'argan au MarocL'essor du marché de l'huile d'argan et la demande croissante de ce produit ont permis d'améliorer les revenus des ménages au profit des communautés locales. Photo: PNUD au Maroc
Un changement climatique dangereux appelle une action climatique courageuse. Atteindre les objectifs fixés par l'Accord de Paris n'est rien d'autre qu'un impératif pour notre sécurité et notre prospérité. Non seulement pour faire face au réchauffement de la planète, mais aussi pour toute une panoplie de bénéfices concernant les ressources alimentaires, l'emploi, la santé et la croissance durable. Pour comprendre en quoi des solutions climatiques efficaces peuvent avoir des effets positifs concrets sur le développement, prenons le cas du Maroc et de l'Afrique du Nord. Selon l'Institut Max-Planck, les températures devraient augmenter deux fois plus vite (en anglais) dans cette région que dans le reste du monde, ce qui pourrait rendre de vastes zones inhabitables, nuire aux économies, limiter l'accès à l'eau et compromettre la sécurité alimentaire. Ces problèmes sont interconnectés. Fort heureusement, les États – architectes de l'Accord de Paris et des objectifs de développement durable – sont conscients de ce risque et militent en faveur de la cohésion. La première étape importante consiste à reconnaître que les objectifs climatiques nationaux inspirés par l'Accord de Paris – les contributions déterminées au niveau national (NDC) – peuvent servir de modèle pour une action climatique concertée. … Voir

Un financement public bien structuré peut concilier rentabilité et durabilité

29 sept. 2016 par LI Yong, Directeur général, Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

L’investissement public devrait inciter à régulariser les emplois informels et à développer les compétences entrepreneuriales. Photo: PNUD en Ethiopie
La voie du développement inclusif et durable – exposée dans le Programme pour le développement durable à l’horizon 2030 –ne peut plus souffrir aucun délai. Les problèmes économiques, sociaux et environnementaux auxquels nous sommes confrontés sont immenses et il faut y remédier avant que le changement climatique, les pressions démographiques, les situations de fragilité en termes de sécurité et d’autres tendances mondiales non viables n’aient des conséquences négatives insupportables pour chacun de nous. En même temps, ce programme offre de nouvelles possibilités d’investissement qui augmenteront les dividendes économiques et sociaux à des niveaux sans précédent, à condition que les mécanismes de coordination et les instruments appropriés soient en place. … Voir

En Afrique, il faut des institutions qui orientent l’investissement où il est le plus nécessaire

31 août 2016 par Andrew Chipwende, PDG de Industrial Development Corporation, Zambie

Lusaka, Zambie.
L’investissement international a aidé la Zambie, comme beaucoup d’autres pays d’Afrique subsaharienne, à s’intégrer mieux dans l’économie mondiale ces dernières années. Les flux d’investissement provenant de l’étranger ont doublé depuis 2008, et la Zambie a même commencé à générer de modestes investissements directs à l’étranger. Au cours des vingt dernières années, le pays a entrepris des réformes structurelles majeures pour devenir un lieu plus propice aux investissements, mais les autorités zambiennes ont constaté que cela n’était pas suffisant. L’investissement direct étranger continue de s’orienter principalement vers le secteur minier, même s’il a tendance à augmenter aussi dans les secteurs manufacturier et tertiaire. En outre, si l’investissement dans le secteur minier a amené avec lui de nouvelles technologies, il n’a guère contribué à créer des emplois. … Voir

Développer l’esprit d’entreprise pour favoriser la croissance économique en Jordanie

29 août 2016 par Jennifer Colville, Chef d’équipe, Innovation, PNUD États arabes

L'entreprenariat comme facteur de stabilité économique. Photo: PNUD en Jordanie
Rassemblez plusieurs entrepreneurs dans une pièce, et vous obtiendrez un bouillonnement d’idées sans limites. J’ai eu la chance de mener un atelier d’innovation sociale à Amman, pour renforcer l’écosystème entrepreneurial du pays, notamment dans les communautés hôtes ou parmi les réfugiés. … Voir

Agenda 2030 : Multiplier les options de financement pour les Pays les moins avancés

28 avr. 2016 par Philippe Orliange, Directeur de la stratégie, des partenariats et de la Communication à l’AFD et Pedro Conceição, Directeur des politiques stratégiques au PNUD

Les pays les moins avancés se trouvent en grande majorité en Afrique. Photo: Aude Rossignol/ PNUD au Burundi
2015 a été une année déterminante en termes de coopération internationale pour le développement durable. L’Accord de Paris témoigne de l’engagement de la communauté internationale à faire face aux changements climatiques. L'Agenda 2030, également adopté en 2015, propose 17 Objectifs de développement durable (ODD) visant à protéger les personnes et la planète. Pour ne laisser personne de côté, et toucher avant tout ceux qui enregistrent le plus grand retard, il faut s’intéresser particulièrement à ceux qui vivent dans les Pays les moins avancés (PMA). Ce groupe de pays inclut ceux dont les niveaux de revenus par personne sont les plus bas, où les services de santé sont médiocres, le niveau d’instruction faible, et qui sont particulièrement vulnérables aux chocs économiques, aux risques sanitaires et à d’autres catastrophes. … Voir