Au Soudan du Sud, les femmes au coeur de la lutte contre la famine

08 mai 2017 par Kamil Kamaluddeen, Directeur de pays, PNUD au Soudan du Sud

femme au soudan du sud et ses vachesPhoto: PNUD au Soudan du Sud
Le pays le plus jeune au monde est en proie à une famine généralisée. Selon les estimations, le nombre de personnes en situation de grave insécurité alimentaire atteindra 5,5 millions d'ici juillet 2017, dont plus d'un million d'enfants. Par ailleurs, plus de 3,5 millions de personnes ont été déplacées et 7,5 millions ont besoin d'aide humanitaire d'urgence après 3 dernières années de guerre civile. Plusieurs facteurs alimentent ce conflit, notamment un climat de méfiance collective solidement ancré, la prolifération d'armes légères, le mépris de l'État de droit, la pénurie d'institutions à même de résoudre les litiges, et le dénuement économique. La plupart des ménages déplacés par les combats sont dirigés par des femmes, et elles continuent de subvenir aux besoins de leur famille et de produire le peu de nourriture qu'il reste, tout en jouant un rôle déterminant dans le processus de paix. … Voir

"Je n'ai pas peur de parler": Les femmes kazakhes rompent le silence sur la violence

24 nov. 2016 par Dina Teltayeva, Chargée de communication, Bureau du PNUD au Kazakhstan

Apres 20 ans de silence, Dina Tansari a décidé de raconter son histoire.
Une campagne intitulée, #ЯнеБоюсьСказать (Je n'ai pas peur de parler) et НеМолчи (Ne gardez pas le silence) a conduit de nombreuses femmes kazakhes à raconter leur histoire. L'une d'entre elles est Dina Tansari, une célèbre productrice de télévision. « ...J'étais inconsciente. Ils m'avaient abandonnée devant mon appartement et s'étaient enfuis. Le lendemain matin, je ne me souvenais plus de rien sauf des cris de ma mère qui m'avait découverte... », a-t-elle écrit sur son mur Facebook. Dina a osé prendre la parole après vingt ans de silence éprouvant. Lorsqu'elle avait 20 ans, ses camarades de classe l'ont droguée et l'ont violée collectivement lors d'une fête de mariage. La mère de Dina a ensuite décidé de louer un appartement en dehors de la ville car elle ne pouvait pas supporter la honte que sa fille avait prétendument infligée à la famille. Dina s'est retrouvée seule dans son malheur. … Voir

Des jeunes femmes et filles prêtes à se battre

10 oct. 2016 par Randi Davis, Directrice de l'équipe du genre, Bureau des politiques et Support de Programmes du PNUD.

Des jeunes femmes et filles a travers le monde demontrent qu'elles sont pretes a se battre pour leurs droits. Photo: PNUD en Inde
Deux jeunes femmes au Kosovo, frustrées par le faible pourcentage de femmes dans le secteur de la technologie, ont lancé "Girls Coding Kosovo", une organisation non gouvernementale qui forme et permet aux femmes et aux filles de se lancer dans la programmation, l'ingénierie et l'informatique. Un an plus tard, le groupe compte plus de 500 participantes et a créé divers produits, dont "Marche libre", une application conçue pour faire face au harcèlement sexuel. Le long du Nil en Egypte, un groupe d'écolières vont de ville en ville avec une chanson qu'elles ont écrite pour faire changer les traditions locales et en finir avec les mutilations génitales féminines. Elles chantent : « Je suis née parfaite, avec un corps complet. Pourquoi veulent-ils nous mutiler et nous enlever les droits que Dieu nous a donnés ? " Les étudiants de l'Université de Tirana en Albanie ont embauché des acteurs et actrices pour interpréter une scène de violence domestique et ont ensuite projeté la vidéo en ville pour mesurer les réactions du public. Cette vidéo s’est répandue comme une trainée de poudre dans les médias virtuels et traditionnels, donnant à ce message contre la violence sexuelle une portée beaucoup plus large. … Voir

Et si les Afro-Brésiliennes occupaient les sièges parlementaires plutôt que les rues ?

27 nov. 2015 par Carolina Azevedo, Spécialiste en Communications pour l'Amérique latine et les Caraïbes

Marche des femmes noires au BrésilPlus de 20 000 femmes d’ascendance africaine sont descendues dans les rues de Brasilia en Novembre 2015. Photo: Vinícius Carvalho/Marcha das Mulheres Negras
Les personnes d’ascendance africaine, qui représentent environ 30 % de la population d’Amérique latine et des Caraïbes, sont souvent victimes de discriminations multiples, de race mais aussi de genre, religion ou handicap. Au Brésil, les femmes noires représentent 62 % de la population d’employés de maison. Plus de 70 % d’entre elles ne disposent pas d’un contrat de travail officiel. En outre, 60 % des femmes qui meurent en couches sont noires. Et au cours des dix dernières années, le nombre de fémicides a augmenté de 54 % parmi ces communautés, selon les chiffres officiels. … Voir

Le Burundi, sur la voie de la transformation économique et de la création d’emploi ?

16 oct. 2015

jeune au BurundiLe chômage des jeunes représente le principal danger pour la stabilité du pays. Photo: Aude Rossignol / PNUD au Burundi
Le Burundi est l’un des pays les plus pauvres d’Afrique bien qu’il dispose d’un énorme potentiel en ressources naturelles, particulièrement des gisements minéraux. Mais son enclavement, le manque d’infrastructures, un climat des affaires peu attractif, et une main-d’œuvre peu qualifiée le pénalisent. À cela s’ajoute l'agitation civile et la crise sécuritaire actuelles qui pèsent sévèrement sur l'économie et la vie quotidienne du pays, ainsi qu'une pression importante sur les ressources naturelles en raison de la densité de population … Voir