Le droit à l’alimentation est bien plus que l’accroissement de l’offre alimentaire

25 oct. 2016 par Olivier De Schutter, Co-président, International Panel of Experts on Sustainable Food Systems (IPES-Food)

Un meilleur accès au marché est essentiel pour les petits exploitants agricoles, mais aussi une meilleire position de négociation dans les chaînes alimentaires. Photo: PNUD en Géorgie.
Les grandes entreprises agroalimentaires externalisent de plus en plus souvent la production des produits agricoles de base et la confient à des milliers de petits exploitants. Les investisseurs privés façonnent l’agriculture des pays en développement par l’intermédiaire des contrats qu’ils négocient avec les petits producteurs. Par exemple, les engagements d’investissement obtenus dans le cadre de la Nouvelle alliance du G8 pour la sécurité alimentaire et la nutrition (Nouvelle Alliance, site en anglais) visent à faire plus largement appel aux petits exploitants dans divers pays d’Afrique. Or, les petits producteurs de produits alimentaires ont été dans l’ensemble ignorés par les politiques agricoles jusqu’à présent. … Voir

Un financement public bien structuré peut concilier rentabilité et durabilité

29 sept. 2016 par LI Yong, Directeur général, Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

L’investissement public devrait inciter à régulariser les emplois informels et à développer les compétences entrepreneuriales. Photo: PNUD en Ethiopie
La voie du développement inclusif et durable – exposée dans le Programme pour le développement durable à l’horizon 2030 –ne peut plus souffrir aucun délai. Les problèmes économiques, sociaux et environnementaux auxquels nous sommes confrontés sont immenses et il faut y remédier avant que le changement climatique, les pressions démographiques, les situations de fragilité en termes de sécurité et d’autres tendances mondiales non viables n’aient des conséquences négatives insupportables pour chacun de nous. En même temps, ce programme offre de nouvelles possibilités d’investissement qui augmenteront les dividendes économiques et sociaux à des niveaux sans précédent, à condition que les mécanismes de coordination et les instruments appropriés soient en place. … Voir

En Afrique, il faut des institutions qui orientent l’investissement où il est le plus nécessaire

31 août 2016 par Andrew Chipwende, PDG de Industrial Development Corporation, Zambie

Lusaka, Zambie.
L’investissement international a aidé la Zambie, comme beaucoup d’autres pays d’Afrique subsaharienne, à s’intégrer mieux dans l’économie mondiale ces dernières années. Les flux d’investissement provenant de l’étranger ont doublé depuis 2008, et la Zambie a même commencé à générer de modestes investissements directs à l’étranger. Au cours des vingt dernières années, le pays a entrepris des réformes structurelles majeures pour devenir un lieu plus propice aux investissements, mais les autorités zambiennes ont constaté que cela n’était pas suffisant. L’investissement direct étranger continue de s’orienter principalement vers le secteur minier, même s’il a tendance à augmenter aussi dans les secteurs manufacturier et tertiaire. En outre, si l’investissement dans le secteur minier a amené avec lui de nouvelles technologies, il n’a guère contribué à créer des emplois. … Voir

Sauver la planète commence par notre assiette

12 août 2016 par Anissa Saudemont, stagiaire pour les médias sociaux au Bureau des relations extérieures et du plaidoyer du PNUD

jeunes enfants au MyanmarManger est un acte essentiel à la vie, mais nous pouvons essayer de le faire de la manière la plus responsable possible. Photo: PNUD au Myanmar
Jeunes ou moins jeunes, nous sommes nombreux à nous demander si – à notre échelle – nous pouvons participer à la lutte contre le changement climatique. Éteindre la lumière en sortant d'une pièce, recycler nos déchets, supprimer l’usage des sacs plastiques, privilégier les douches aux bains … nous sommes déjà nombreux à avoir intégré ces petits gestes dans notre quotidien. Mais qu’en est-il de nos habitudes alimentaires ? Dans ce domaine également, nos choix ont un impact sur l’environnement. … Voir

La coopération internationale peut-elle contribuer à mettre le développement durable au cœur des modèles économiques ?

03 août 2016 par Amina J. Mohammed, Ministre de l’Environnement du Nigeria, et ancienne conseillère spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour le développement après 2015

Ouvriers de construction en République dominicaineEn aidant à créer des emplois décents et à construire des infrastructures durables, le secteur privé peut être un partenaire clé dans la réalisation des ODD. Photo PNUD
Le secteur privé a toujours été un acteur essentiel du développement, crédité d’un rôle positif sur la création de richesse, l’innovation et l’emploi – mais aussi blâmé plus d’une fois. Alors, en quoi son rôle et ses responsabilités dans la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) sont-ils différents aujourd’hui ? Parce que le développement durable ne peut devenir réalité sans la participation active d’entreprises responsables. Le secteur privé jouera un rôle essentiel non seulement dans la création d’emplois décents, productifs et durables, la réalisation de la prospérité économique et la mise en place d’infrastructures résilientes qui soutiendront le développement durable, mais aussi dans la production d’innovations qui favoriseront la croissance verte et l’ouverture de possibilités pour tous, et surtout pour les pauvres. … Voir