Profile of a woman looking at a computer screen
Disposer de données dans un format ouvert et accessible permet aux gouvernements et à nos partenaires de planifier des activités de développement et d'en suivre les progrès. Photo: Maureen Lynch/PNUD


Avant de rejoindre le PNUD le mois dernier, j'avais collaboré avec l'organisation tout au long de ma carrière, d’abord en tant que partenaire de la société civile au Guatemala et au Mozambique, ensuite en tant qu'observatrice des élections pour l’OSCE en Arménie et enfin dans le cadre de la Coopération pour le développement international et le climat.

Mon expérience me montre que la transparence et la responsabilité sont des piliers fondamentaux pour gagner la confiance et apporter des changements.

Parmi les nombreuses événements qui se dérouleront lors de l'Assemblée générale des Nations Unies de 2018, le PNUD marque le 10e anniversaire de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide (IITA) ce 25 septembre. Le PNUD était l'un des membres fondateurs de l'initiative en 2008 et nous avons dirigé le secrétariat de l'IITA au cours des cinq dernières années.

Les objectifs de l’IITA ont été clairs dès son lancement. Les membres fondateurs souhaitaient que les gouvernements des pays en développement disposent des informations névessaires pour prendre des décisions fondées sur des données qui appuient leurs politiques de développement nationales.

Le PNUD a joué un rôle de premier plan en veillant à ce que la voix des gouvernements des pays en développement informe la création du standard de référence de l’IITA. Nous avons engagé des centaines de représentants du gouvernement et de la société civile dans 79 pays pour comprendre exactement quelles données étaient difficiles d’accès.

Il s'est avéré que leurs besoins concernaient des données en temps opportun, exhaustives et prévisionnelles sur les dépenses de développement et les activités des donateurs et des acteurs non gouvernementaux. Le fait de disposer de ces données dans un format ouvert et accessible permettrait aux fonctionnaires des ministères des finances d’aligner l’aide étrangère sur les ressources nationales dans la planification des budgets et la réalisation de leurs plans de développement nationaux.

Screenshot of own transparency portal open.undp.org
Le PNUD publie des informations détaillées, y compris les résultats de plus de 4 000 projets dans le monde sur son propre portail de transparence, open.undp.org.


Dix ans plus tard, nous sommes fiers de voir que plus de 850 entreprises publient désormais régulièrement des données de bonne qualité conformément à la norme de l’IITA établie sur cette base. De nombreuses organisations ont trouvé d'innombrables méthodes innovantes pour analyser, visualiser, consulter et partager les données de l'IITA.

Au-delà de l’aide au développement, les données de l’IITA comprennent désormais des détails sur les dépenses humanitaires, le financement climatique et les activités du secteur privé. Le standard continue d'ailleurs à évoluer sous la garde de ses 90 membres, et est suffisamment souple pour permettre de rendre compte des activités entreprises pour atteindre les objectifs de développement durable, qui n'existaient pas lorsque l'IITA a été créée en 2008.

En plus du travail effectué pour le Secrétariat de l’IITA, le PNUD est passé de la parole aux actes dans sa propre mise en œuvre de l’IITA. Nous publions des informations détaillées, y compris les résultats de plus de 4 000 projets dans le monde pour une valeur supérieure à 5,5 milliards de dollars US. Nous rendons ces informations disponibles via notre portail de transparence, open.undp.org, ainsi que par le biais du Registre de l’IITA, ouvrant nos livres à un examen minutieux pour plus de responsabilité vis-à-vis de nos donateurs et partenaires.

Ces efforts nous ont permis d’être classés parmi les quatre organisations de développement les plus transparentes au monde, lors de quatre évaluations successives indépendantes de l’indice de transparence de l’aide, y compris la tête du classement pendant deux années consécutives. Nous avons également aidé d’autres agences des Nations Unies à mettre en œuvre l’IITA, suite à l’engagement pris par le Secrétaire général de l’ONU en 2017 de « renforcer la transparence des dépenses et des résultats propres à chaque agence grâce à l'inscription à l'échelle du système de l'Initiative internationale pour la transparence de l'aide. »

Pour la suite, nous continuons à travailler avec nos partenaires gouvernementaux pour sensibiliser le public à la disponibilité des données, veiller à ce que tous puissent y accéder et les utiliser, et à ce que le standard évolue encore. Pour notre administrateur, Achim Steiner, et pour notre personnel au siège et partout dans le monde, la transparence est une condition sine qua non de l'efficacité du développement et des résultats du développement durable. 

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe