Blog


3 leçons à retenir du Prix Équateur 2017

par

Children planting mangroveC’est grâce à ses mangroves intactes que le village de Bang La en Thaïlande a été épargné par le tsunami de l'océan Indien en 2004. Photo: Community Mangrove Forest Conservation of Baan Bang La

Le Prix Equateur reconnaît les initiatives communautaires qui favorisent les solutions durables pour faire face à la pauvreté et aux défis environnementaux et climatiques. Au cours des 15 dernières années, nous avons appris que l'action locale est essentielle au développement durable.

Aujourd'hui, l'Initiative Équateur annonce les lauréats du Prix Equateur 2017. Les 15 nouveaux lauréats seront mis à l’honneur lors d'une cérémonie de remise du Prix à New York en septembre.

Au cours des trois derniers mois, j'ai eu le privilège de mener le processus de sélection et souhaite partager ici quelques-unes des leçons que nous avons apprises en cours de route :

1. Investir dans la nature est la clé du développement durable

C’est grâce à ses mangroves intactes que le village de Bang La en Thaïlande a été épargné par le tsunami de l'océan Indien en 2004. Pour que les mangroves puissent continuer de protéger les générations futures, la communauté a formé une association légale, pour seulement une fraction de ce qu’aurait été le coût de la reconstruction d'une communauté dévastée !

L'Alianza Internacional de Reforestación au Guatemala a initialement reboisé des flancs de colline érodés pour éviter les coulées de boue.  Cet investissement dans quelques centaines d'arbres offre des bénéfices pour 130 communautés, à mesure que les récoltes ont  s'améliorent et que les revenus des femmes augmentent.

KenyaMikoko Pamoja est la première initiative communautaire à vendre des crédits carbone générés par la protection des mangroves du village. Photo: Mikoko Pamoja

2. Des avantages multiples

Chaque lauréat du Prix Equateur 2017 contribue au moins à cinq Objectifs de Développement Durable (ODD). Par exemple, l’Organización para la Defensa y Conservación Ecológica de Intag en Équateur a créé des réserves communautaires forestières, a amélioré l'accès à l'eau, a permis aux communautés d’entreprendre des activités agricoles durables à petite échelle, a mis en place des micro-unités de hydroélectriques et a favorisé le développement d’opportunités touristiques, contribuant ainsi simultanément à la réalisation des ODD 1, 2, 6, 7, 8, 12, 13 et 15.

Au Kenya, Mikoko Pamoja est la première initiative communautaire de ce genre à vendre des crédits carbone générés par la protection des mangroves du village. La communauté réinvestit les revenus dans des systèmes d’approvisionnement en eau potable et dans l'éducation, fournissant ainsi un cycle vertueux de dividendes pour le développement.

3. Financements privés et partenariats maximisent le taux de  réussite

Avec le soutien de Seventythree, une entreprise sociale en Papouasie, Asosiasi Usaha Homestay Lokal Kabupaten Raja Ampat, a construit un site web offrant des éco-hébergements au sein des familles dans la province indonésienne de Raja Ampat, démontrant qu'il est possible d’obtenir une rentabilité économique par des projets sociaux et environnementaux solides à l’’échelle communautaire. La Federación Tribus Pech du Honduras commercialise du liquidambar, un ingrédient essentiel à l'industrie du parfum, en partenariat avec MANE Americas et d'autres membres de l'organisation à but non lucratif Natural Resource Stewardship Circle, qui ont pris en compte le savoir ancestral du peuple Pech pour mettre en œuvre des techniques assurant la durabilité de la chaîne d'approvisionnement.

Il y a bien d'autres leçons à tirer du processus de sélection du Prix Équateur 2017. D’ailleurs, il y avait tant d'histoires qui nous ont inspiré parmi les nominations que nous avons décidé de publier plus de 500 d'entre elles - avec les autorisations des communautés - dans une nouvelle base de données.

Joignez-vous à moi pour féliciter les lauréats du Prix Équateur 2017, et envisagez de faire un don pour les aider à partager leurs histoires à travers le monde.

Blog Kenya Thaïlande Guatemala Développement durable Peuples autochtones Équateur Honduras Papouasie-Nouvelle-Guinée

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe