Blog


Réunir les jeunes pour innover, clé du développement en Afrique

par

Des compétitions TIC encouragent les jeunes de 18 à 35 ans, en particulier les jeunes femmes, à développer des applications mobiles pour améliorer la prestation des services publics. Photo: PNUD Rwanda

Au coeur du 28è Sommet de l'Union africaine qui a eu lieu en Ethiopie cette semaine et du Forum de la jeunesse du Conseil économique et social (ECOSOC)  qui se tient les 30-31 janvier 2017, il y a cette question : comment pouvons-nous tirer parti du dividende démographique de l'Afrique ?

En 2015, il y avait 226 millions de jeunes âgés de 15 à 24 ans en Afrique (soit 19% de la population mondiale de jeunes). D'ici 2030, ce chiffre passera à 42% et devrait doubler d'ici à 2055. Ainsi, investir dans la jeunesse aujourd'hui est la clé du développement de l'Afrique demain.

Mais, pour cela, il faut d'abord se connecter avec les jeunes et leur permettre de se connecter l'un à l'autre. C'est précisément ce que fait YouthConnekt. Lancée pour la première fois au Rwanda en 2013, cette plate-forme innovante réunit des jeunes en quête d'emploi, de compétences ou de ressources pour lancer leur propre entreprise; avec divers partenaires, dont le PNUD, le secteur privé et le gouvernement.

L'initiative a remporté le prix de l'innovation du PNUD Afrique en 2013 et démontré la formidable force créatrice de la jeunesse du Rwanda. En seulement 3 ans, plus de 4 millions de jeunes ont participé à des 'hangouts' dans les médias sociaux, à des émissions télévisées, à des camps d'innovation et à des conventions organisées pour les engager à participer activement au développement de leur pays. Les camps à eux seuls ont permis la création d'environ 1 000 emplois permanents et 2 700 emplois temporaires.

Par ailleurs, des compétitions TIC encouragent les jeunes de 18 à 35 ans, en particulier les jeunes femmes, à développer des applications mobiles pour améliorer la prestation des services publics. En plus de prix en espèces allant de 1 000 à 6 000 USD, les gagnants reçoivent une formation et sont suivis par des entrepreneurs confirmés tout au long de la phase de démarrage.

Ces approches sont très attrayantes pour les jeunes car ils peuvent utiliser la technologie pour mettre en valeur leurs compétences et devenir des modèles pour leurs pairs. Au-delà de la composante 'entreprenariat des jeunes', déjà présente dans beaucoup de nos programmes pour les jeunes en Afrique et dans le monde, la particularité de YouthConnekt est de se focaliser sur un aspect moins visible, mais tout aussi important à long terme, à savoir la place des jeunes dans le dialogue politique national.

Un engagement significatif de la jeunesse dans le dialogue national est nécessaire au développement durable, et pas seulement en Afrique, même s'il doit être abordé avec subtilité pour éviter le « recrutement » politique des jeunes à des fins électorales à court terme.

Ces différentes composantes font de YouthConnekt un programme modulaire et complet susceptible de porter plus de fruits à long terme.

Compte du succès de l'initiative, l'équipe d'innovation du PNUD appuye maintenant son extension à 14 pays d'Afrique, en collaboration avec le ministère rwandais de la Jeunesse et de la Technologie. Le Burkina Faso, le Cameroun, le Congo-Brazzaville, la République démocratique du Congo, l'Egypte, la Guinée équatoriale, le Ghana, le Lesotho, le Libéria, l'Ouganda, le Sao Tomé, la Sierra Leone, le Swaziland et le Zimbabwe, ont déjà participé à un atelier de planification régionale pour discuter des meilleures pratiques et comment les appliquer dans leurs pays respectifs.

Afrique Rwanda Innovation Efficacité de l'aide Blog Jeunesse Croissance inclusive Marc Lepage

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe