PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi Bélarus Bélize Bénin

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République du) Congo (République démocratique du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Croatie Cuba Côte d'Ivoire

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Ghana Guatemala Guinée Guinée équatoriale Guinée-Bissau Guyane Géorgie

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libye Libéria L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Nicaragua Niger Nigéria Népal

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Philippines Programme palestinien Pérou

R

Russie (Fédération de) Rwanda République dominicaine

S

Samoa Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie São Tomé-et-Principe Sénégal

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe

Blog


Agenda 2030 : Ne laissez aucune personne handicapée de côté

par

On estime à 150 millions le nombre d'enfants vivant avec un handicap, beaucoup n'ont pas accès à l'éducation ou aux soins de santé. Photo Logan Abassi ONU / MINUSTAH

En février 2016, je faisais un exposé à la tribune d’un forum sur les questions concernant les jeunes. Seulement 24 heures plus tard, je ne pouvais plus tenir debout en raison d’une douleur et d’une faiblesse soudaines et mystérieuses dans la jambe droite. Les choses se sont progressivement aggravées pendant les semaines et les mois suivants et j’ai dû utiliser des béquilles ou une cane pour pouvoir me déplacer. La ville dans laquelle je trouvais si aisément mon chemin est soudain devenue intimidante et difficile à « naviguer ». Les gens m’observaient alors que j’avais peine à coordonner mes jambes pour marcher, et les escaliers étaient hors de question. J’avais, sans le moindre ménagement, été propulsée dans le monde des personnes handicapées.

Je ne suis pas la seule à avoir fait cette expérience. On estime que 15 % de la population mondiale – environ un milliard de personnes -- vivent avec un handicap. Il est donc probable que, même si vous ne souffrez pas vous-même d’un handicap, vous ayez un ami, un membre de la famille ou un collègue qui en souffre. Certaines personnes sont toutefois plus susceptibles d’être touchées par un handicap.

Les personnes âgées appartiennent à cette catégorie, et les mutations démographiques qui se sont produites dans le monde montrent que les 60 ans et plus représenteront 1,4 milliard de personnes d’ici à 2030. Nous devons donc nous attendre à voir une augmentation du nombre de personnes âgées handicapées. D’autre part, on estime que jusqu’à 150 millions d’enfants pourraient vivre avec un handicap, des millions d’entre eux étant exclus de l’éducation, notamment ceux qui vivent dans des pays en développement.  

La pauvreté et le handicap sont étroitement liés étant donné que les personnes défavorisées ne peuvent souvent pas se permettre une nourriture appropriée, ou qu’elles n’ont pas accès aux soins médicaux, ce qui augmente leur risque de contracter un handicap. Elles peuvent, par exemple, vivre dans une communauté qui ne propose pas de programmes de protection sociale ; leur environnement peut ne pas offrir de logements adaptés et elles courent plus de risques d’être au chômage.

Cela implique de s’assurer que ces personnes soient incluses dans les efforts en cours pour transformer notre monde sous l’impulsion de l’Agenda 2030 visant à « ne laisser personne de côté ».

Avant même que l’Agenda 2030 ne soit mis en oeuvre, le monde était déjà dans la bonne direction avec l’adoption en 2006 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, (A/RES/61/106).

Au-delà de ces engagements, des efforts tout particuliers doivent être déployés pour veiller à ce que ces personnes soient consultées dans les discussions préparatoires, qu’une terminologie précise soit adoptée les concernant, qu’elles soient comptabilisées dans les efforts de contrôle et de collecte des données, et que leurs voix soient entendues dans les examens et suivis. Les personnes handicapées bénéficieront certainement de la pleine mise en oeuvre des ODD, mais elles ont également beaucoup à apporter en tant que participants actifs.

Le PNUD fait partie d'un effort unique axé sur la collaboration pour mettre en œuvre la Convention. Nos bureaux de pays appuyent de nombreux programmes qui mettent l’accent sur les personnes handicapées, en Albanie, en Turquie, au Cambodge et au Yémen.

Quant à moi, une fois le choc passé après avoir découvert mon handicap, je sais maintenant que j'ai de la chance par rapport à beaucoup d’autres : mon lieu de travail est inclusif et accessible, je vis dans un pays où mes droits sont protégés par la loi, et je ne crains pas d’être laissée de côté.   

Blog Croissance inclusive Développement durable VIH et santé Santé Lucy Richardson