Blog


Paris. Les femmes. Et maintenant ?

par

Femmes agricultrices au MaliUn collectif de femmes au Mali. Photo: Imen Meliane / PNUD au Mali

Après l’accord historique obtenu à la COP21 en vue d’une action collective contre les changements climatiques, nous avons de bonnes raisons d’être fiers et débordants d’énergie.  

Notre attention est désormais tournée vers la façon d’aider les pays à mettre en œuvre leurs contributions prévues déterminées au niveau national (CPDN). Cela ne sera possible que si  nous tirons parti des connaissances, de la clairvoyance, et de l’engagement de tous, y compris, et surtout, des femmes.

Comme le constatons quotidiennement dans notre travail, il y a un lien direct entre l’autonomisation des femmes et les changements climatiques. Lorsque que les femmes sont considérées comme agents du changement, elles sont en mesure de diffuser des technologies ‘vertes’ ou de mettre en œuvre des pratiques éco-durables au sein de leurs communautés. C’est pourquoi il est important d’intégrer l’égalité des sexes dans les mesures d’adaptation aux changements climatiques.

Selon l’UICN, 37.5 % des CPDN prennent explicitement en compte les femmes dans leurs priorités nationales. L’Accord de Paris fait référence à l’égalité entre les sexes, non seulement dans le cadre des activités menées sur le terrain, mais également au sein des institutions et des organes de décision.

En 10 ans, cela représente une évolution importante par rapport à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, où cette problématique était absente. Cela démontre que l’égalité entre les sexes n’est pas une simple étape vers le développement durable, mais une partie intégrante d’un développement durable digne de ce nom.  

Une tâche difficile nous attend au cours des prochains mois lorsque les pays examineront leurs CPDN et entameront leur mise en œuvre. Cette tâche, aussi redoutable qu’elle puisse paraître, donnera l’occasion de promouvoir l’égalité entre les sexes et la réduction des inégalités.

Au Bhoutan, par exemple, une évaluation rapide a permis de recenser les écarts entre les sexes dans les mesures d’adaptation aux changements climatiques prévues, et recommandé des mesures concrètes.

Étant donné que les CPDN fluctuent en fonction des spécificités nationales, les actions sensibles au genre varient, mais elles doivent s’attacher à :

  • ce que les femmes ne soient pas seulement considérées comme les bénéficiaires de mesures d’adaptation, mais également comme des entrepreneurs utilisant des technologies énergétiques propres ;
  • ce que les femmes participent à la conception et à la mise en œuvre des programmes ;
  • réexaminer la diversité de nos organes de décision lorsque nous élaborons des feuilles de route pour mettre en œuvre les objectifs climatiques.

Nous reconnaissons que les hommes et les femmes jouent des rôles différents dans la société et sont donc affectés différemment par les changements climatiques, mais nous pouvons tirer parti de cela pour élaborer des solutions. La mise en œuvre de l’Accord de Paris nous donne une occasion unique pour instaurer un développement durable qui se soucie non seulement de l’adaptation aux changements climatiques, mais aussi de l’égalité entre les sexes.

Allison Towle Blog Changement climatique et réduction des risques de catastrophe Énergie Égalité des sexes Développement durable Autonomisation

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe