Blog


Protéger l'eau potable aux Maldives

par

système de désalinisationUn employé de la société de distribution d'eau appartenant au gouvernement devant le système de désalinisation. Photo: Keti Chachibaia/PNUD Maldives

L'accès à et le stockage de l’eau posent des gros problèmes aux Maldives. L’archipel de 300 000 habitants compte plus d'eau que de terre, mais la seule eau potable disponible est l'eau de pluie récoltée dans des réservoirs.

Cette situation naturellement délicate est encore aggravée par le changement climatique, qui provoque des cycles de mousson et des précipitations de plus en plus irréguliers et imprévisibles. Déjà dans les atolls du Nord, les saisons sèches sont plus longues que d'habitude, et forcent le Centre National de Gestion de Crise à fournir de l'eau d'urgence régulièrement.

Quelles solutions apporter en utilisant les ressources actuelles?

Un de notre projet, soutenu par le Fonds pour l'adaptation, utilise l'osmose inverse (RO) pour déssaler l'eau de mer. Ce n'est pas une nouvelle initiative (la technique a été introduite dans le pays après le tsunami de 2004), mais le système utilise maintenant l'énergie solaire au lieu du diésel pour réduire les coûts. De l'eau de pluie fraîche est incorporée à l’eau désalée, ce qui la rend plus agreeable à boire, plus propre et surtout plus abordable.

L'eau de mer est pompée à partir d'un puits pour la désalinisation. L'eau de pluie recueillie sur les toits est simultanément acheminée vers l'usine pour être filtrée et la désinfectée. Ensuite, l'eau de mer dessalée et l'eau de pluie purifiée sont recueillies dans un immense réservoir et mélangées avant la distribution aux utilisateurs. Un générateur de secours est disponible en cas d'urgence, afin d'éviter les perturbations.

Je suis allée à Ihavandhoo, où le système est opérationnel depuis un certain temps et est maintenant géré par la société de distribution d'eau appartenant au gouvernement. L'opérateur m’a confirmé que Ihavandhoo est maintenant entièrement autonome en eau et que la saison sèche ne nécessitera probablement pas d’expédition d'eau en urgence. De plus, l'usine sera en mesure de desservir les îles voisines en cas de besoin, ce qui permettra des economies sur la distribution beaucoup plus coûteuse au depart de la distante capitale, Malé.

Comme souvent, certains ménages ne sont pas convaincus, et attendent de voir si d'autres utilisateurs sont satisfaits ou s'il y a des risques à changer de système. Mais beaucoup dans la communauté confirment que l'eau est abordable et se félicitent de ne plus devoir acheter de l'eau en bouteille. C’est un atout considérable dans un pays où l'achat quotidien d’eau embouteillée est un veritable fardeau financier pour les familles et un désastre écologique.

Des solutions novatrices et efficaces de production et d'approvisionnement en eau peuvent ainsi appuyer ceux qui font face aux impacts du changement climatique et insuffle une plus grande confiance dans les Maldiviens à faire face aux risques et aux incertitudes du changement climatique.

La sécurité en eau est l'une des priorités du gouvernement des Maldives face au changement climatique. Cela comprend un engagement à remédier aux pénuries d'eau sur les îles pendant les saisons sèches.

Le Fonds vert pour le climat a récemment approuvé la soumission des Maldives à intensifier son action dans ce domaine. Une fondation créée par le PNUD et le Fonds d'adaptation va maintenant appuyer 49 îles à franchir le pas.

Keti Chachibaia Blog Changement climatique et réduction des risques de catastrophe Énergie Asie Pacifique Maldives Adaptation Changement climatique Gestion des catastrophes

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe