Blog


Des villes durables—Pourquoi pas maintenant?

par

 Lors de la conférence Habitat III, les États membres de l'ONU adopteront un nouvel agenda urbain qui guidera les efforts de développement durable des villes epour les 20 prochaines années. Photo: Jeremie en Haïti.

Pour la première fois dans l’histoire, plus de la moitié de la population mondiale vit en région urbaine. La région Amérique latine et Caraïbes, où 80 % de la population vit en ville, est souvent décrite comme étant la plus urbanisée au monde. Mais si l’urbanisation représente une formidable opportunité, elle constitue également un défi de taille pour le développement humain durable.

Les villes jouent un rôle crucial dans l'accomplissement du nouvel Agenda 2030. Par exemple, sans l’encadrement des villes et des territoires, il est impossible de faire reculer la pauvreté, de réduire les inégalités ou de mettre en place des institutions efficaces, responsables et inclusives.

Les métropoles exigent des traitements spécifiques qui nous concernent tous. La mise en œuvre de programmes mondiaux au niveau local, dénommée localisation des Objectifs de développement durable, implique des décisions politiques et techniques mais aussi des efforts par les résidents pour changer leur mode de relation avec les autres, leur façon de consommer et de travailler. Il s’agit de réinventer, dans de nombreux cas, les villes elles-mêmes.

La sécurité publique, particulièrement pour les filles et les femmes, est l’une des principales préoccupations des Latino-Américains ; lutter contre la violence et promouvoir des espaces sûrs devient donc l’un des plus grands défis urbains.

L’expérience du PNUD dans la région a démontré l’importance d’inclure des mesures de prévention et de réponse à la violence dans la gestion publique à l’échelle locale. Vitória, historiquement la capitale d’état la plus violente au Brésil, a réduit considérablement le nombre de meurtres en adoptant des mesures localisées visant à restaurer les espaces urbains et à renforcer le tissu communautaire. Au Salvador, les restrictions sur le port des armes en public ont réduit de 21 % le nombre d’homicides.

Par ailleurs, si les villes symbolisent le pouvoir économique et l’expansion de la classe moyenne, elles abritent aussi de nombreux pauvres et exclus. Nous devons promouvoir l'esprit d'entreprise et la création d’emplois pour que la croissance inclusive soit ouverte à tous. C'est pourquoi, dans des pays tels que la Bolivie, le Salvador et l’Uruguay, nous renforçons les capacités des petites et moyennes entreprises dans les centres urbains.

La gestion des risques de catastrophes est également une priorité due à l’expansion de villes construites sans planification ni contrôle, plus particulièrement dans les secteurs de croissance informelle. Les désastres naturels et les effets du changement climatique intensifient ce risque. Comme nous avons pu nous en rendre compte récemment, les villes côtières sont exposées aux ouragans, aux tempêtes, aux inondations et aux glissements de terrain. Afin d’éviter la perte de vies humaines, des dégâts matériels, et des ralentissements significatifs en terme de progrès, nous devons inclure la gestion des risques dans la planification urbaine.

Nombreux sont ceux qui affirment que la bataille pour un développement durable sera gagnée ou perdue dans les villes. Si les villes sont considérées comme étant à la fois la solution et la cause des problèmes de développement humain, nous avons besoin de l’engagement de tous, gouvernements comme citoyens.

Blog Développement durable Urbanisation Réponse aux crises Jessica Faieta Sécurité

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe