Blog


Pour que le monde bouge, chacun doit agir

par

jeune femme syrienneDes jeunes participent à une initiative pour l’enlèvement des déchets à As-Salamieh en Syrie. Photo: UNDP Syrie

Je suis peinée de lire des commentaires sur les réseaux sociaux insinuant que l’engagement civique au quotidien n’appartient qu’aux gouvernements et aux Nations Unies.

L’engagement civique regroupe l’ensemble des « mesures individuelles et collectives qui visent à répondre aux préoccupations du grand public ».

Il n’est pas nécessaire que nous soyons tous des dirigeants, mais nous devons tous agir. Lorsque nous nous coupons, est-ce que nous nous soignons tout de suite ou attendons que quelqu’un nous apporte un pansement ? Si nous souhaitons améliorer notre communauté, pourquoi ne pas en prendre l’initiative plutôt que d’attendre qu’un décideur le fasse pour nous ?

En tant qu’Américaine d’origine birmane, j’ai suivi avec intérêt les mesures prises pour faire face aux récentes inondations qui ont eu lieu au Myanmar. La rizière de mon grand-oncle est actuellement sous 6 mètres d’eau. Il est encourageant de voir que les jeunes se démènent pour remédier à la situation. Ils ont joué un rôle déterminant sur les réseaux sociaux, en appuyant la campagne mondiale de financement #SaveMyanmar, et relayant les dernières nouvelles à la diaspora birmane. Dans un courriel, mon oncle m’a appris que les rues de Rangoon sont remplies de jeunes qui rassemblent des articles de secours alimentaires au profit des victimes.

En Syrie et au Yémen, où les conflits continuent de faire rage, les jeunes sont dans la rue pour nettoyer les déchets et les débris, dans le cadre du projet du « Travail contre rémunération » appuyé par le PNUD. Nettoyer des débris au milieu d’une guerre peut sembler contre-productif mais c’est essentiel pour éviter les maladies sanitaires dans les abris où s’entassent en masse les personnes déplacées, sans eau courante ni toilettes. En temps de guerre, il n’y a pas de préposés à la ville pour vider les ordures, ni de plombier pour entretenir les pompes d’approvisionnement en eau ou les canalisations d’égouts.

deux jeunes birmans portent des sacs de sableLes jeunes s'impliquent dans le relèvement à la suite des inondations au Myanmar, à travers les réseaux sociaux et sur le terrain. Photo: Zayar183/Instagram

En Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, les jeunes luttent contre le virus Ebola en se portant volontaires pour faire du porte-à-porte, et recourent à la musique, à l’art, et aux programmes radiophoniques pour sensibiliser le public au virus. Pendant toute l’année 2014, les écoles ont été fermées en raison du virus Ebola mais des clubs de jeunes locaux ont continué à suivre les cours à la radio. Les jeunes sont en première ligne de l’action sanitaire, et font partie, notamment, d’équipes de détection pour retrouver les personnes ayant été en contact avec les malades d’Ebola, ou encore travaillent dans les centres de traitement.

Des millions de jeunes sont à l’origine de changements sociaux qui se produisent à petite ou grande échelle à travers le monde, certains de ces jeunes bénéficiant des initiatives du PNUD pour les jeunes. J’espère que, comme moi, un de ces exemples vous encouragera à agir. Un monde meilleur requiert des efforts au niveau local, et cela ne saurait se faire sans l’action de chacun.

Lei Phyu Jeunesse Efficacité de l'aide Myanmar Guinée Libéria Sierra Leone République arabe syrienne Yémen

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe