Blog


Jeunesse marginalisée, le talon d’Achille d’une Afrique en pleine expansion

par

Jeunes en Sierra LeoneDes jeunes suivent une formation en TIC à Makeni, Sierra Leone. Photo: Natsuko Kaneyama/PNUD

L’Afrique connaît une performance économique exceptionnelle, mais cela ne se traduit pas encore par un plus grand développement humain pour tous. En d’autres termes, la croissance n’est pas inclusive.

La crise à laquelle la jeunesse africaine est confrontée représente l’un des principaux obstacles à la prospérité et la stabilité à long terme du continent. Elle se manifeste de trois manières :

Le chômage, surtout parmi les jeunes. Une situation qu’aggrave la disparité croissante entre les compétences qu’offrent les travailleurs et celles que demande le marché du travail. On peut blâmer l’avancée rapide des progrès technologiques, mais aussi les systèmes scolaires qui forment des diplômés inemployables.

L’émigration. En 2000, environ 13 % des migrants internationaux, soit 22,8 millions de personnes, venaient d’Afrique. En 2013, ces chiffres (anglais) avaient augmenté de plus de 60 % pour passer à 37,5 millions d’individus. La principale raison de cette émigration au départ de l’Afrique est la recherche d’emploi et d’un avenir meilleur.

La radicalisation : Selon un rapport récent (PDF) d’un groupe d’experts de l’ONU, le recrutement par des groupes extrémistes a augmenté de 71 % dans le monde entre janvier 2014 et mars 2015. L’absence d’opportunités pour les jeunes est l’un des principaux facteurs de cette radicalisation qui mène à la violence extrémiste.

Au PNUD, nous nous attaquons à la marginalisation de la jeunesse et à ses causes profondes :

  • en adoptant une stratégie régionale pour lutter contre la migration clandestine qui combine le renforcement des capacités des institutions concernées, tout en posant les fondations d’une transformation économique structurelle qui libère des opportunités pour tous.
  • en finalisant une initiative en matière de développement ancrée dans la prévention de la radicalisation. Il faut pour cela en comprendre les moteurs, les manifestations - nationales ou régionales - et les moyens d’appuyer les réponses des États, des communautés et des citoyens.
  • en élargissant l’espace politique de la jeunesse. L’âge moyen du citoyen africain est de 30 ans, celui des chefs d’État du continent est de 70 ans. Il s’agit là de la différence d’âge la plus importante au monde entre des dirigeants et leurs administrés. En encourageant des systèmes de quota au sein des partis politiques, nos initiatives appuient la participation politique des jeunes.

Pour que la forte augmentation de la population jeune en Afrique produise des dividendes, il faut prôner une approche à la fois structurelle, économique, sociale et politique. Afin d’éviter le spectacle épouvantable de jeunes Africains se noyant en Méditerranée, nous devons faire de ce continent un lieu plein d’opportunités pour les jeunes.

Développement durable Participation politique Gouvernance et consolidation de la paix Réduction de la pauvreté et des inégalités Blog Mohamed Yahya Afrique Jeunesse

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe