Blog


Le relèvement au Népal passe par la collaboration

par

tentes au NépalUn parc situé dans une zone urbaine centrale de Katmandou, Népal. Les personnes qui ont perdu leurs maisons vivent dans des tentes fournies par l’aide internationale. Photo: Naoki Nihei / PNUD

En regardant par le hublot de mon avion vers Katmandou, j’ai pu évaluer l’ampleur des dégâts occasionnés par le séisme du 25 avril. Partout dans la ville, des tentes colorées abritent les personnes dont les maisons ont été touchées.  

Le Népal a été durement frappé par le séisme et ses répliques, qui ont causé la mort de 9 000 personnes. Après le désastre, le Népal a reçu l’appui de nombreux pays qui ont apporté des secours d’urgence ou des traitements médicaux. Une fois ces initiatives ralenties, la communauté internationale a commencé à aider le Gouvernement népalais à mettre en œuvre un plan de reconstruction à moyen et long terme. Au PNUD, nous sommes l’un des principaux acteurs de cet exercice de planification.  

Mon voyage à Katmandou entre dans le cadre de la  coopération entre le Japon et le PNUD pour aider le Gouvernement népalais à entamer la procédure. En ma qualité de membre de l’équipe de secteur chargée de la réduction des risques de catastrophes, j’ai participé à des consultations avec le Gouvernement et réalisé des enquêtes de terrain avec tous les partenaires de développement concernés.  

Au cours des semaines qui suivent la catastrophe, il faut commencer par évaluer l’étendue des dégâts et des pertes, puis les besoins financiers nécessaires au relèvement et à la reconstruction. Grâce à cette évaluation, les donateurs et les organismes d’aide, ainsi que le pays touché, peuvent se faire une meilleure idée des dégâts, préparer le plan de  reconstruction, définir les priorités et développer les projets.

Au Népal, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et la Banque asiatique de développement (BAD) ont été des partenaires essentiels, renforçant les capacités conjointes du  PNUD, de l’Union européenne et de la Banque mondiale à établir une évaluation des besoins après une catastrophe (EBAC) (anglais).

L’EBAC allège considérablement le fardeau des gouvernements qui reçoivent de nombreuses évaluations de différentes organisations. Ainsi, l’ensemble des besoins de reconstruction et de relèvement a été évalué à 6,7 milliards de dollars américains. Le rapport de l'EBAC a énuméré 23 secteurs nécessitant un effort de reconstruction, parmi lesquels les logements, les écoles, les routes, les bâtiments administratifs, l’agriculture, et les monuments historiques.

Dans le domaine de la réduction des risques de catastrophes, nous avons évalué les besoins à 82 millions de dollars.

Présenté à la conférence des donateurs à Katmandou le 25 juin, le rapport permettra à tous les partenaires d’élaborer une stratégie d’assistance efficace et contribuera à l’établissement de partenariats mondiaux après les catastrophes. 

Naoki Nihei Réponse aux crises Relèvement Gestion des catastrophes Résilience aid coordination and effectiveness partnerships UN Agencies Asie Pacifique Népal Japon Commission européenne

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe