Blog


Au Népal de saisir l’occasion, pour l’avenir de sa population

par

Une femme dans les décombres de Katmandou Il faut s’assurer que les généreuses contributions soient déboursées rapidement et dans la plus grande transparence. Photo PNUD Nepal

Dans ma famille, lorsqu’on évoque le séisme de 1934, les anciens racontent combien ils ont eu peur et décrivent les dégâts occasionnés.

J’étais à Katmandou cette fois-ci et le séisme a été une expérience terrifiante. Je me suis réfugiée chez ma tante, avec 25 autres personnes dont la maison avait été endommagée ou détruite, comme tant d’autres à travers la ville.

Quatre jours plus tard, alors que je quittais Katmandou pour Bangkok, l’aéroport m’a paru un sinistre symbole des défis auxquels le Népal doit désormais faire face.

Les salles d’attente regorgent de passagers dont le vol a été retardé, la nourriture manque dans les échoppes, les gens n’ont nulle part où se tenir et les mères s’occupent comme elles le peuvent de leurs enfants.

Le séisme a brisé la vie de millions de gens. Dans les camps à ciel ouvert de Katmandou, il est difficile de trouver un abri, car les tentes manquent. Les averses sont incessantes, inhabituelles pour la saison.  La nourriture et l’eau potable se font rares. J’ai entendu parler d’une femme qui a accouché dans l’un de ces camps improvisés. Il a fallu des décennies pour que le Népal fasse baisser son taux de mortalité maternelle : espérons que cette calamité n’efface pas les progrès dans ce domaine et dans d’autres.

Des milliers de Népalais, y compris à l’étranger, se sont unis pour aider leur pays en mobilisant des médicaments, des tentes, des couvertures, des tablettes de purification et des dons d’argent.

Alors que les secours affluent, le gouvernement a demandé une approche unifiée et exigé que toute l’aide passe par un Fonds de secours. La catastrophe amènera-t-elle les améliorations espérées depuis longtemps dans le domaine de la gouvernance ? Pouvons-nous profiter de l’occasion pour créer un Népal plus fort et plus performant ?

Cela demande de nombreux changements, par exemple : renforcer la préparation aux catastrophes (cela fait au moins dix ans que les experts prédisent un important tremblement de terre) ; améliorer les infrastructures; faire respecter les normes en matière de construction ; éliminer la corruption dans l’octroi des permis de bâtir et assurer la coordination entre les différents acteurs du développement.

La liste est longue. Mais pour l’heure, il faut s’assurer que les généreuses contributions soient déboursées rapidement et dans la plus grande transparence pour parvenir à ceux qui en ont le plus besoin. Ce sera la première étape, et sans doute la plus importante, sur la longue route du relèvement.

Asie Pacifique Népal Blog Réponse aux crises Changement climatique et réduction des risques de catastrophe Réduction des risques Résilience

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe