Blog


Au Népal, la leçon des risques posés par le changement climatique

par

personnes déplacées à Sankhu, NepalDes dizaines de milliers de personnes ont été déplacées par le tremblement de terre de magnitude 7.9 qui a touché le Népal le 25 April 2015. Photo: Laxmi Prasad Ngakhusi / PNUD au Népal.

Alors que les secours arrivent au Népal, divers facteurs viennent entraver ces efforts : une infrastructure routière insuffisante, l’isolement des villages de montagne, ou encore la faiblesse des réseaux de communication.

Ces facteurs sont liés à l’activité humaine. Mais des facteurs liés au changement climatique viennent également compliquer les interventions des équipes de recherche et de sauvetage, empêchent l’accès des convois et exacerbent des conditions déjà difficiles pour la population déplacée.

Le Népal, en tant que pays moins développé, subit les pires conséquences du changement climatique – sécheresses, inondations et insécurité alimentaire – alors que sa responsabilité dans les émissions de carbone qui affectent actuellement notre climat est très limitée.

Comme spécialiste des politiques en matière de changement climatique du PNUD, j’étais en mission à Katmandou lors du tremblement de terre. J’avais pour mission d’élaborer un projet permettant au Népal d’accéder à plus de financement pour lutter contre le changement climatique. La formation que j’acquiers actuellement  sur les interventions en cas de catastrophe et sur les risques que pose le changement climatique m’ouvre les yeux.

Il est clair que les réponses aux changements climatiques doivent tenir compte des risques. La tragédie  qui a eu lieu au Népal met clairement en évidence les liens qui existent entre développement, changement climatique et catastrophes.

Après avoir dû quitter leurs maisons endommagées par le séisme, les gens doivent maintenant faire face à la mousson qui est particulièrement précoce cette année. Cette situation accroît la possibilité de propagation de maladies contagieuses dans les espaces publics où de nombreuses personnes se sont réfugiées.

Lorsque je suis arrivé au Népal, on m’a fait remarquer que les pluies étaient plus précoces que d’habitude. Des données de plus en plus nombreuses suggèrent que le changement climatique a des effets sur l’arrivée et l’intensité de la mousson. Des précipitations trop précoces ou trop tardives, trop abondantes ou trop faibles mettent en danger des vies et des cultures forçant la migration vers des villes déjà surpeuplées et augmentant l’insécurité alimentaire.

Cette situation affecte la capacité du Népal à se relever de catastrophes, tout en effaçant des années de progrès en matière de développement.

Le PNUD est présent sur le terrain pour contribuer aux efforts de relèvement rapide, mais une planification à long terme, l’adoption de mesures par les pouvoirs publics et un renforcement des capacités seront nécessaires. De toute évidence, les acteurs gouvernementaux et du secteur privé doivent tenir compte du risque de catastrophes, faute de quoi les précieuses ressources que nous pourrions consacrer à des interventions en matière de changement climatique pourraient être balayées en un après-midi, comme cela s’est produit au Népal.

Blog Asie Pacifique Népal Changement climatique et réduction des risques de catastrophe Réduction des risques Résilience Gestion des catastrophes Relèvement après une catastrophe

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe