Blog


Cinq choses à faire si nous sommes sérieux à propos du financement du développement

par

Eoliennes en CroatieIl faut cesser les subventions sur les combustibles fossiles en faveur de l'énergie verte. Photo: PNUD en Croatie

Dans cette série, nos experts partagent leurs réflexions et leçons apprises sur le financement du développement, dans la perspective de la conférence de l'ONU à Addis-Abeba en juillet.

Tout le monde s’accorde à dire que le financement du développement ne devrait pas se résumer à verser plus d’argent à l’aide publique au développement ou aux actions liées au changement climatique. La question qui se pose alors est : à quoi ressembleraient les systèmes financiers si nous prenions vraiment en main le développement durable ?

Voici cinq choses que nous ferions :

1)      Responsabiliser les entreprises selon la « triple performance » : Les gouvernements devraient empêcher Wall Street et les autres grands marchés financiers de négocier avec les entreprises qui ne communiquent pas de façon transparente sur les conséquences sociales et environnementales (ainsi que financières) de leurs activités.

2)      Couper court aux paradis fiscaux : Non pas en alourdissant la pression fiscale mais en jugulant l’évasion fiscale et l’évitement licite de l’impôt par des multinationales ou des riches mieux placés pour profiter des paradis fiscaux.

3)      Taxer les transactions financières : de nombreuses transactions financières internationales impliquent des coûts externes. Si les gouvernements taxent la vente de cigarettes, d’alcool et de carburant, en partie pour compenser les distorsions sur les marchés dues à la sous-tarification de leurs coûts externes, pourquoi ne pas faire de même avec les transactions financières ?

4)      Cesser de subventionner les combustibles fossiles : en cette période de faible prix de l’énergie, les gouvernements des pays développés et en développement feraient une avancée prodigieuse en supprimant, ou au moins en réduisant, les subventions sur les combustibles fossiles.

5)      Établir un budget pour le développement durable : Les Gouvernements prendraient davantage en compte la problématique hommes-femmes dans les processus budgétaires, encourageraient les achats écologiques, et d’autres mesures, pour mieux conformer les pratiques fiscales habituelles à la logique du développement durable.

Une marge de manœuvre fiscale inadéquate est souvent invoquée comme obstacle aux transitions nationales en faveur du développement durable. Cependant, trois des cinq mesures ci-dessus favoriseraient justement une souplesse fiscale. Certes, la mesure 1 engendrerait des coûts pour le secteur privé – au moins au départ. Cela dit, si nous ne sommes pas prêts à imposer certains coûts aux plus riches et aux multinationales en faveur du développement durable de notre Planète, alors peut-être que les discussions portant sur le financement du développement resteront un dialogue de sourds.

Gouvernance et consolidation de la paix Programme de développement pour l’après-2015 Financement du développement Développement durable Agenda 2030

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe