Blog


Les nouvelles technologies, moteur du développement humain durable en RDC

par

Femme et enfant en RD CongoSi les principaux indicateurs des OMD ont évolué d’une façon satisfaisante, la RDC n’a toutefois atteint aucune des cibles visées. Photo: PNUD en RD Congo

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) succèdent fin 2015 aux Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

En République démocratique du Congo, les principaux indicateurs traduisent une évolution satisfaisante entre 2000 et 2015 au regard des défis auxquels le pays a été confronté.

Toutefois la RDC, à l’instar de nombreux autres pays d’Afrique, n’a atteint aucune des cibles visées. Considérant les progrès timides réalisés entre 2000 et 2010, le pays a proposé des cadres d’accélération des OMD dans les secteurs de la sécurité alimentaire, de l’éducation, de la lutte contre le VIH/Sida et le paludisme, et de la mortalité infantile et maternelle.

Ces cadres d’accélération ont permis d’améliorer les performances et de se rapprocher des cibles retenues tout en consolidant les résultats encourageants obtenus jusque-là sur d’autres cibles.

Prenons l’exemple des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) en Afrique : ce secteur prometteur ne pourra prendre son envol qu’avec la coopération du secteur privé. Pour que les NTIC jouent leur rôle de moteur du développement humain durable, nous devons nous assurer qu’elles ne resteront pas l’apanage d’une minorité privilégiée.

En RDC, ces NTIC deviennent de plus en plus accessibles : la proportion de la population possédant un téléphone mobile a augmenté, passant de 0,03 pour 100 personnes en 2000 à 53,49 en 2014. De même, la proportion des abonnés à l’Internet mobile est passée de 0,01 pour 100 personnes en 2000 à 3,0 en 2014. Deux facteurs majeurs expliquent ce « boom » : la libéralisation du secteur des télécommunications intervenue en 2002 et l’accroissement du nombre d’opérateurs. La concurrence a donc enclenché une baisse des prix !

Le développement des NTIC a aussi contribué au développement économique du pays, notamment dans le secteur financier. Ce qu’on appelle le « Mobile Money » a participé à l’accroissement du taux d’inclusion financière estimé à 7,5 % en 2014 (contre moins de 2 % en 2000).

Notre Atlas des énergies renouvelables ( une vaste banque de données interactive sur le potentiel énergétique de la RDC ) est un autre outil essentiel pour attirer les investissements tant publics que privés et permettre un meilleur accès à l’énergie durable aux zones rurales et aux populations pauvres.

Hélas, d’autres secteurs comme la santé, les infrastructures, les services, l’administration et l’éducation sont à la traîne. La vulgarisation et le renforcement des capacités des NTIC demeurent donc des défis majeurs pour le développement durable de la RDC.

République démocratique du Congo Afrique Blog Campagnes pour les OMD Développement durable

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe