Renforcement des Dynamiques locales de Développement et Bonne Gouvernance

23 juin 2013

image M. Amadou Kane et Mme F. Bintou Djibo CREDIT PHOTO : PNUD Senegal
M. Amadou Kane, Ministre de l’Economie et des Finances et Mme F. Bintou Djibo, Représentant Résident du PNUD - Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Sénégal  ont procédé à la signature des deux (2) programmes que sont : - le Programme de Renforcement des Dynamiques locales de Développement Economique et Social (PRODES) - le Programme de  Gouvernance Pour l’Atteinte des OMD (GPAO) d’un montant d’environ 8 milliards 500.000 CFA. La cérémonie a vu également la participation du Ministre en Charge de la Promotion de la Bonne Gouvernance M. Abdoul Latif Coulibaly.

Le Ministre de l’Economie et des Finances a d’emblée souligné que la signature de ces deux programmes intervient à un moment important et opportun marqué, par une orientation politique forte visant à placer la bonne gouvernance au cœur de l’action gouvernementale du Sénégal.  En effet, le renforcement de l’état de la gouvernance constitue un vecteur essentiel pour  un pays  en vue de l’atteinte des Objectifs du Millénaire  pour le Développement au Sénégal.  Le Ministre ajoute que  « ces programmes constituent  pour le Gouvernement du Sénégal,  des instruments essentiels pour la réalisation des ambitions de développement et l’émergence économique de notre Pays ».

Pour illustrer le dynamisme de la Coopération entre le PNUD et le Sénégal, et la pertinence des orientations stratégiques qui intègre le volume important des financements accordés, le Ministre a tenu à citer à titre d’exemple quelques effets et réalisations : « Il s’agit de l’appui  au pilotage stratégique  qui a permis le renforcement des capacités du ministère de l’Economie et des Finances, du ministère de la Femme, de l’Enfance et de l’Entreprenariat féminin, de l’Agence Nationale de la Statistique pour le Développement, dans l’élaboration d’instruments d’analyse et de mise en œuvre du document de politique économique. Le PNUD a également contribué à la mise en place du Comité National de Changements Climatiques en partenariat avec le Fonds pour l’Environnement Mondial.
 Cette dynamique a permis au Sénégal de figurer parmi les premiers pays dont l’entité Nationale d’Exécution a été accréditée par le Fonds d’adaptation, ce qui lui a permis de bénéficier d’un appui de 8, 6 millions de dollars US pour la protection de ressources côtières »

Le Ministre en Charge de la Promotion de la Bonne Gouvernance  apprécie à sa juste valeur la signature du Programme de  Gouvernance pour l’Atteinte des OMD (GPAO),  le premier programme signé depuis la mise en place du Ministère. Le démarrage de ce programme « va nous permettre d’exécuter la Stratégie  Nationale de Bonne Gouvernance du Sénégal. 

Pour Mme F. Bintou Djibo, Représentant Résident du PNUD,  Le PRODES et la GPAO constituent un véritable Pari sur l’avenir et un réceptacle idoine pour la prise en charge des enjeux et défis majeurs  conformément aux aspirations du peuple sénégalais.

Mme Djibo souligne, qu’au-delà de son caractère symbolique, la signature de ces deux programmes magnifie l’excellent partenariat entre le Sénégal et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Ces programmes « objet de notre rencontre ce soir, couvrent  des domaines stratégiques majeurs, qui ont un impact considérable sur l’amélioration des conditions de vie des populations surtout les plus vulnérables  dans une perspective de Développement Humain Durable, d’équité et d’égalité de genre ». 
 Le PRODES et le GPAO constituent deux de nos  programmes  majeurs inscrits dans le cadre de Coopération  entre le gouvernement du Sénégal et le PNUD au cours de la période 2012 – 2016. Certes, les processus de formulation participatifs et itératifs desdits programmes ont pris du temps afin de prendre en compte les nouvelles priorités énoncées dans la Stratégie Nationale de Développement Economique et Sociale ,  Cela a cependant permis aux différentes parties prenantes, d’échanger et de partager sur les acquis des expériences passées, mais  a surtout apporté une réponse aux enjeux , aux défis actuels et futurs pour asseoir,  des stratégies pertinentes aptes à favoriser la mise en place des bases à long terme d’une croissance économique inclusive.

Il s’agira ainsi de consolider et de renforcer les acquis  enregistrés par le Programme d’appui à la Réduction de la Pauvreté  au niveau  opérationnel ( Saint louis- Louga et Matam) tout en les élargissant dans la zone centre que sont les régions de Thiès et Kaolack qui présente un fort potentiel de dynamiques de développement économique local avec la  perspective d’approche territoriale. Au niveau stratégique, un accent particulier sera également mis sur la valorisation des outils et dispositifs de planification, de ciblage et de suivi évaluation dans le domaine de la lutte contre la pauvreté, la protection sociale. Des  partenariats dans les domaines des études stratégiques et du renforcement des capacités seront ainsi établis avec  l’Unité de Coordination des politiques Economique, la Délégation Générale à la Protection et à la Solidarité Nationale, l’Agence Nationale des Statistiques et de la Démographie, la Direction Générale du Plan, les services techniques déconcentrés, la société civile, les instituts et universités de formation et de recherche, le secteur privé, etc.

En ce qui concerne la mise en œuvre du Programme de  Gouvernance Pour l’Atteinte des OMD (GPAO), la  bonne gouvernance, étant un pilier majeur pour tout développement durable, il s’agit également pour le PNUD d’accompagner le Senegal à préserver son système de gouvernance pacifique et démocratique, face aux mutations actuelles qui exigent que les nouveaux modèles soient intégrés, efficaces et capables de conduire à des solutions durables pour la lutte contre la pauvreté, les inégalités et l’exclusion. 
La cérémonie a enregistré également la participation des différentes directions du Ministère en Charge de l’Economie et des Finances notamment des experts de la direction de la Coopération économique et financière, de la direction de la dette et de l’investissement, Du coordonnateur du Programme d’appui à la réduction de la Pauvreté représentant le Ministre de la Femme et de l’entreprenariat Féminin ; et autres conseillers techniques, du directeur-Pays en charge du programme du PNUD, des conseillers du PNUD et des media. 

Pour rappel, La mise en œuvre du Programme de Renforcement des Dynamiques locales de Développement Economique et Social (PRODES)  vise notamment à :
- Renforcer le dispositif de financement de l’insertion des jeunes issus du système de l’Ecole Technique de Formation Professionnelle ;
- Elargir la Protection Sociale aux groupes vulnérables à travers l’appui à la mise en œuvre de l’Initiative Nationale de Protection Sociale   pour une Croissance Economique inclusive; notamment à travers l’amélioration de leur accès aux opportunités d’emploi ;
- Appuyer le pilotage stratégique de la SNDES et le suivi de la pauvreté pour la promotion du développement humain durable.

La mise en en œuvre du Programme Gouvernance Pour l’Atteinte des OMD (GPAO) sera orienté vers :  
- le renforcement de la gouvernance économique et financière, 
-  la consolidation de la gouvernance politique,
-  l’amélioration de la qualité du service public, 
-  la territorialisation de l’action publique pour l’atteinte des OMD 
-  et l’accompagnement du pilotage de la stratégie de bonne gouvernance.
Le programme met également l’accent sur la qualité de l’offre de services publics,  le renforcement des institutions et des acteurs, la consolidation des mécanismes et les procédures de concertation et de participation, la transparence dans la gestion publique, en favorisant le partenariat et la convergence des intérêts des acteurs.