Projet d’appui au développement économique local en ancrage au programme national de développement local (PADEL /PNDL)

Objectifs


Maison du Développement Local de Kébémer dans la région de Louga

Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations par le biais de la  promotion  du  DEL  dans le processus de  décentralisation et de territorialisation des politiques publiques, tout en favorisant l’appropriation des résultats acquis par les pouvoirs publics, les collectivités locales, le secteur privé et la société civile 

Contexte et résultats attendus

Le projet « Appui au Développement Economique local est en ancrage au Programme National de Développement Local »; IL vise à créer un environnement propice à l’émergence d’une décentralisation tournée vers le développement économique local. La stratégie vise à fournir un 1) un appui aux instances nationales afin qu’elles tiennent davantage compte de la dimension économique dans les politiques publiques du Sénégal, notamment en ce qui concerne la décentralisation et la déconcentration, la lutte contre la pauvreté, l’aménagement du territoire, la promotion des droits des femmes, la promotion de l’emploi et des entreprises, et 2) un appui aux acteurs territoriaux de la région de Louga sous la forme de renforcement des capacities et de mise à disposition de financement pour leur permettre de mener des activités de développement économique.

Les resultants attendus du projet sont :
1)  un meilleur pilotage stratégique du développement local par le niveau central ;
2) un renforcement des capacities des collectivités locales à  promouvoir un développement économique local durable ;
3) une modernization du mode de fonctionnement de l’administration territoriale et des collectivités locales ;
4) une amélioration de la fourniture de services publics de base.

Résultats escomptés



Les principaux résultats escomptés du projet sont au nombre de 4 (quatre) :

  1. Le cadre juridique, administratif et organisationnel de la décentralisation est amélioré dans une perspective de développement économique;
  2. Le financement du développement économique local dans un cadre régional (Louga) est amélioré;
  3. Une plateforme d’appui conseil et de services au développement économique local est mise en place à travers les Maisons du Développement Local (MDL);
  4. Le pilotage stratégique du Secrétariat Exécutif Permanent SEP du PNDL et des Agences Régionales de Développement ARD est renforcé.

Principaux résultats atteints à ce jour

1)    Le cadre juridique, administratif et organisationnel de la décentralisation est amélioré dans une perspective de développement économique;

  1. Trois mesures ont été prises par les autorités pour promouvoir le DEL: La promulgation des décrets portant création des GIC (2010), l'institution de 3 commissions départementales de mobilisation des ressources locales par arrêté préfectoral (2011) et la mise à disposition par les autorités administrative des MDL en tant qu'espaces de convergence des acteurs;
  2. Une réforme portant sur le DEL et portant sur la validation technique de la charte de partenariat et a permis d'expérimenter le partenariat public privé (PPP) local dans la région de Louga; 
  3. Un rapport diagnostic sur l’environnement institutionnel et juridique et sur le dispositif d'appui technique et organisationnel du DEL est disponible
  4. Un guide portant sur la méthodologie de planification locale intégrant le DEL est validé et mis en œuvre au niveau des CL;
  5. Le SRAT et le PRDI de la région de Louga ont été actualisés dans une perspective intégrant le DEL;
  6. Tous les documents de planification des communes et communautés rurales ont été actualisés dans une perspective intégrant le DEL.

2)    Le financement du développement économique local dans un cadre régional (Louga) est amélioré;

  1. 3 projets  (DEL) structurants d’envergure départementale  et 5 projets d’envergure communale sont réalisés sont réalisés  dans la région;
  2. 4 conventions tripartites PADEL/PALPS/SFD ont été signees au niveau national;
  3. 48 requêtes soumises par les porteurs de projet ont été financées par les Services Financiers Décentralisés (SFD) pour un montant de 70 millions de FCFA);

3)    Une plateforme d’appui conseil et de services au développement économique local est mise en place à travers les Maisons du Développement Local (MDL);

  1. Les trois espaces prévus dans chaque MDL sont fonctionnels;
  2. ¼ des CL ciblées (13 CL) par le projet ont augmenté  d’au moins 20 % leurs ressources propres;
  3. 571 sur 1000 porteurs d’initiatives économiques (PIE) ciblés ont  bénéficié  des services du projet;
  4. 40 micro, moyennes et petites entreprises MMPE sur 100 ciblées ont été crées et/ou consolidées avec l’appui du projet;
  5. 11 Services Techniques Déconcentrés (STD) et 11 structures administrative ont été équipés.

4)    Le pilotage stratégique du Secrétariat Exécutif Permanent SEP du PNDL et des Agences Régionales de Développement ARD est renforcé.

  1. 7 conventions de partenariat signees dans le cadre du DEL par le projet ;
  2. Les 4 divisions prévues par le statut type de l’ARD ont été appuyées par le projet;
  3. Un dossier de capitalisation portant sur les expériences DEL a été réalisé, partagé et diffusé au niveau national.

Prochaines étapes

  • Appuyer les cadres de dialogue sur le DEL au niveau national, régional et local ;
  • Doter les collectivités locales d’outils pour le développement économique local dans la cadre du SAFIC ;
  • Consolidation la réalisation et la gestion des projets DEL et appuyer en particulier le partenariat public privé local (PPP) ;
  • Consolider l’amélioration des services financiers et services non financiers dans le cadre du parcours de l’entrepreneur ;
  • Appuyer le processus de pérennisation des MDL ;
  • Renforcer la prise en compte du DEL aux différentes échelles.

Défis et opportunité

Les principaux défis du projet sont les de trois ordres :

  • L’ajustement et l’élargissement du dispositif d’accompagnement des administrations locales et du secteur privé à travers la pérennisation des MDL;
  • La Consolidation, l’innovation et l’intégration des mécanismes de financement du développement local initiés,  (public et privé) dans un cadre global;
  • La nécessité d’accompagner les investissements en cours par des initiatives de renforcement des capacities adaptées, ancrées dans les institutions locales déjà créées  (MDL, ARD)

Les opportunités sont constituées par les mutations en cours dans le cadre de l’acte III de la décentralisation qui confortent la mise en place en place des GIC et des MDL à l’échelle départementale et l’engagement des acteurs territoriaux à mettre en oeuvre le processus DEL.

Le projet en bref
Statut
En cours
Numéro projet
00062132 (PNUD) et 00062151 (UNCDF)
Budget
Phase I: $US 6.909.206 Phase extension : 2.368.307 $
Décaissements au 31 juillet 2013
Phase I : $ 4.768.190 Phase extension : 0
Partenaires à l’œuvre
Ministère de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités Locales, Programme National de Développement Local (PNDL), Agence Régionale de Développement (ARD), Services Techniques Déconcentrés, Collectivités locales, Secteur Privé Local.
Bailleurs de fonds
PNUD, UNCDF, Coopération Luxembourgeoise, Gouvernement du Sénégal
Localisation
Région de Louga (départements de Kébémer, Louga et Linguère)
Coordonnateur projet
Atoumane Elféky AGNE