Le 5 décembre 2013 : « Brisons les barrières, ouvrons les portes »

27 nov. 2013

C’est en 1992 que l'ONU a désigné le 3 décembre en tant que Journée internationale des personnes handicapées, alors que se terminait la Décennie des Nations Unies pour les personnes handicapées (1983-1992). Depuis, chaque année, des célébrations et des manifestations sont tenues dans le monde entier afin d’accroître la participation sociale de celles-ci et de revendiquer une société plus inclusive.

L’Organisation mondiale de la santé estime qu’un milliard de personnes, soit environ 15 % de la population mondiale, ont au moins une incapacité. Près de 80 % de ces personnes vivent dans les pays en voie de développement.

Le thème retenu cette année par l’Organisation des Nations Unies (ONU) est Ensemble, réduisons les obstacles et ouvrons la porte à une société plus inclusive! (traduction libre du thème anglais Break barriers, open doors : for an inclusive society for all).

Dans ce cadre, Handicap International, CBM, UNMAS-RDC, Sourire de Femmes et FEVERHA membres du sous cluster Handicap organisent le 5 Décembre 2013 au Grand Hôtel de Kinshasa à partir de 14h00 une série d’activités qui se distinguent par la mixité du public, à savoir des personnes handicapées et des personnes valides. Notre objectif est de sensibiliser ce public pluriel à la problématique du handicap et surtout d’inviter ce public à de modifier le regard qu’il porte sur les personnes handicapées :

Oui, les personnes handicapées font partie de la société civile.
Oui, les personnes handicapées sont des citoyens à part entière.
Oui, les personnes handicapées revendiquent leur place.

En effet, c’est ensemble que nous parviendrons à réduire les obstacles à la participation sociale des personnes handicapées. Dans nos actions individuelles et collectives, ouvrons les portes qui permettront à tout un chacun d’apporter sa contribution à la société, une société inclusive!

L’année passée, les efforts du sous cluster Handicap se sont focalisés sur la ratification de la Convention Internationale des droits des Personnes Handicapées (CIDPH) par la RDC. Depuis, un grand pas pour la RDC a été franchi puisque la loi autorisant l’adhésion de la RDC à la Convention Internationale relative aux droits des personnes handicapées et au protocole facultatif a été publiée au Journal Officiel du 1er août 2013.  Cette convention internationale vise notamment à promouvoir auprès des Etats la nécessité de mettre en place un cadre juridique en faveur des droits des Personnes en Situation de Handicap. Aussi une loi organique est actuellement en cours d’élaboration et devrait être votée prochainement pas l’Assemblée Nationale.

Contact Information

Maria Scicchitano CBM, Présidente du sous cluster Handicap

Email : mariascicchitano@cbmi-nbo.org

Aurélie Fabry, Chargée de Programme – Gestion des subventions

Email : afabry@macc-drc.org – tél : +243 82 500 18 61