Objectifs

Des soldats congolais en rang serrés
Des soldats congolais assistent une matinée de sensibilisation à la protection des civils à Goma (Nord Kivu). Crédit: Benoit Almeras, PNUD, 2013.

Les activités en matière de gouvernance démocratique poursuivent cinq objectifs principaux, en liaison avec les interventions de la MONUSCO et des autres partenaires de développement:

  1. renforcement    du    Parlement    (et    de    ses    équivalents provinciaux) en utilisant des foyers thématiques comme points d’entrée pour développer des processus parlementaires, les compétences du personnel et des commissions, ainsi que la qualité du processus législatif et du dialogue interinstitutionnel, intégrant les capacités des femmes (personnel et parlementaires) ainsi que les questions de genre et autres disparités;
  2. investissement continu dans le cycle électoral en développant les capacités de la CENI (par exemple gestion du fichier électoral, actions de sensibilisation du public), en renforçant les normes, les systèmes, les procédures et les compétences de la Cour constitutionnelle quant au traitement et au règlement des contentieux électoraux, le financement et les conseils techniques à la société civile pour l’éducation civique, la promotion de la participation des femmes au processus électoral (accès, connaissances et compétences des électeurs, des candidats et des agents électoraux), et en assurant un meilleur accès des acteurs politiques aux médias publics à travers le Conseil supérieur de l’audiovisuel;
  3. appui-conseil, développement institutionnel et établissement de partenariats pour accélérer les réformes dans les secteurs de la justice et de la sécurité, en ciblant la chaîne pénale (police-justice-prisons), la police de proximité, le contrôle des armes légères, le contrôle citoyen et la lutte contre l’impunité dans les affaires de violences sexuelles;
  4. investissement dans les structures et les compétences de la Cour des comptes pour renforcer la surveillance des comptes publics;
  5. renforcement de la gouvernance locale dans des provinces sélectionnées en travaillant avec les autorités et les ministères locaux pour améliorer la planification, construire une base budgétaire réaliste et bien gérée, établir des partenariats et favoriser la participation citoyenne, en particulier celle des femmes et des jeunes, créer des perspectives socioéconomiques et renforcer les mécanismes de gestion des conflits et de dialogue intercommunautaire.