A propos du PNUD en RDC

 Un policier de la route au Nord Kivu.
Un policier de la route au Nord Kivu. Crédit: Junior Kannah, PNUD RDC - 2012

Etabli en RDC depuis 1976, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) œuvre à un développement humain et pérenne du pays. Les deux piliers du programme du PNUD en RDC pour la période 2008-2012 étaient la promotion de la bonne gouvernance et la réduction de la pauvreté (y compris l’appui au cycle électoral, la réforme judiciaire et sécuritaire, lutte contre la corruption, décentralisation, lutte contre la déforestation et le changement climatique, planification et stabilisation post-conflit). Le Conseil d’administration du PNUD a adopté lors de sa session de janvier 2013 le document de programme du pays pour la période 2013-2017. Ses trois axes sont:

  • Consolidation de la paix et renforcement de la démocratie
  • Planification du développement et croissance inclusive
  • Changement climatique et gestion des ressources naturelles

    Par ailleurs, le PNUD appuie la gestion du fonds d’action humanitaire (Pooled Fund).
    De par la taille de son programme (23 bailleurs, 537 employés et 136 millions de dollars US dépensés en 2012), le Bureau du PNUD en RDC est le 4e bureau du PNUD au monde.

La promotion du genre est un objectif suivi par l'ensemble du PNUD en RDC tant au niveau des programmes que des opérations et unités de support. Des appuis sont apportés à la partie nationale pour la formulation de la politique nationale du genre, de la stratégie de lutte contre les violences sexuelles et de projets de loi sur la parité. La participation des femmes à la vie politique et les candidatures féminines aux élections sont promues et un soutien pour la réinsertion socio-économique des femmes victimes de violences sexuelles et liées au genre est également assuré.

Que voulons-nous accomplir ?


En République démocratique du Congo, le PNUD souhaite contribuer à réaliser, d’ici 2017, les changements suivants:

(i) Le cadre institutionnel et les structures citoyennes sont renforcés en vue d’assurer la promotion des droits humains et le développement en RDC;

(ii) Les institutions publiques mettent en œuvre efficacement des politiques et des programmes concertés d’appui aux acteurs clés œuvrant dans les secteurs porteurs susceptibles d’accélérer la création d’emploi et de générer des revenus;

(iii) L’État congolais améliore la gestion de ses ressources naturelles et des bénéfices associés ainsi que les mécanismes de gestion des catastrophes et s’engage dans l’économie verte .

Quels sont nos résultats ?


Le CPD 2008-2012 faisait suite aux élections réussies de 2006, qui avaient suscité de fortes attentes dans les domaines de la réduction de la pauvreté et de la bonne gouvernance, les deux piliers du programme.
Dans le domaine de la gouvernance, le PNUD a :

  • Aidé la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à travers l’acquisition de kits pour l’inscription des électeurs et la formation de 32 000 agents électoraux assignés à la révision du fichier électoral (31 millions d’électeurs), le recrutement et la formation de 363 000 agents électoraux et le financement de 30 000 observateurs nationaux, en vue de préparer les élections de 2011;
  • Contribué à l’élaboration des règlements régissant les comptes publics, à la réorganisation des structures et au développement des capacités de la Cour des comptes;
  • Participé à la formation et au recyclage de 3 527 policiers, à la mise en place de la première unité de police scientifique dans le Nord-Kivu, au renforcement des capacités de la police spéciale pour la protection des femmes et des enfants dans le Nord et le Sud-Kivu et à la création de centres d’aide judiciaire;
  • Facilité la mise en place d’infrastructures au profit de deux brigades des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ainsi que des infrastructures nécessaires pour le casernement de 7 000 militaires et environ 20 000 personnes dépendantes dans le Sud-Kivu et en Ituri.

Dans le domaine de la réduction de la pauvreté, des résultats importants ont été enregistrés, notamment :

  • des contributions aux politiques de développement et de consolidation de la paix – par exemple, le DSCRP 2 et, en synergie avec la MONUSCO, le Programme de consolidation de la paix (PCP) pour l’ouest de la RDC;
  • la formulation d’une nouvelle loi sur la microfinance, actuellement en attente de promulgation;
  • un meilleur accès aux services de base pour 30 000 dépendants d’ex-combattants et le désenclavement de 40 000 personnes dans le Sud- Kivu suite à l’ouverture de routes;
  • la création de revenus pour 2 600 victimes de violences sexuelles, sur des critères de genre;
  • comme bénéficiaire principal du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, le dépistage de 208 000 personnes et l’administration de traitements antirétroviraux à plus de 40 000 personnes vivant avec le VIH/sida;
  • la formulation du Plan national préparatoire du programme ONU-REDD, qui a permis de mobiliser plus de 75 millions de dollars en 2010, permettant ainsi à la RDC de devenir l’un des neuf pays à bénéficier de la phase de « procédure accélérée » de la REDD.

Qui sont les décideurs ?


Moustapha Soumaré - Représentant adjoint du Secrétaire Général pour la MONUSCO,  Coordonnateur Résident, Coordinateur Humanitaire et Représentant Résident du PNUD (DSRSG/CR/CH/RR PNUD)

En septembre 2012, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-Moon a nommé M. Moustapha Soumaré,  Représentant spécial adjoint à la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), où il occupe également les fonctions de Coordonnateur résident des Nations Unies, de Coordonnateur humanitaire et de Représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

M. Moustapha Soumaré a apporté à ses nouvelles fonctions sa vaste expérience du leadership et du développement.  Avant d’occuper ce poste, il a été, d’août 2009 à septembre 2012, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général pour le relèvement et la gouvernance au sein de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

 M. Soumaré fut Administrateur assistant adjoint du PNUD et Directeur régional adjoint du Bureau régional pour l’Afrique à New York, de 2007 à 2009.  Il a été Coordonnateur résident des Nations Unies et Représentant résident au Rwanda, de 2005 à 2007, et a occupé un poste similaire au Bénin, entre 2000 et 2005.  Il fut également Conseiller technique principal au sein du Centre de développement des terres arides du PNUD, de 1994 à 1998.  Avant de rejoindre les Nations Unies, M. Soumaré a occupé des postes à responsabilité au sein du Gouvernement malien.

M. Soumaré est titulaire d’un doctorat en conservation des sols et de l’eau, de l’Université de Belgrade.

Mme Priya GAJRAJ - Directrice Pays du PNUD en République Démocratique du Congo

Il me fait plaisir d'annoncer la nomination de Mme Priya Gajraj en qualité de Directrice Pays du PNUD, basée à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Mme Priya Gajraj vient du Bureau Afrique au Siège du PNUD à New York où elle a occupé plusieurs postes de responsabilité au Bureau Régional pour l'Afrique, entre autres les postes de Chef de l'Equipe Afrique de l'Ouest et Centrale, et Conseillère Pays.

Elle a une expérience avérée de plus de 15 ans en matière de leadership stratégique, gestion de programmes et d'appui conseils en Afrique, Asie et Moyen-Orient. Sa carrière au PNUD a traversé divers postes de responsabilité et de conseils, tant au niveau programmatique qu'opérationnel. Elle a fourni des appuis conseils et des orientations stratégiques à une multitude de Bureaux Pays en Afrique de l'Ouest et du Centre. Elle a soutenu et participé aux initiatives liées aux politiques de développement sous régional et d'intégration régionale, notamment dans le Sahel et les Grands Lacs. Elle a supervisé la planification stratégique et la programmation d'interventions dans des situations complexes et de post-conflits en Côted'Ivoire, au Mali, au Nigeria, au Sud Soudan, en Guinée, Mauritanie, Niger, Burkina Faso, Cap-Vert, Sénégal, Mali et en République Démocratique du Congo. Elle a soutenu des Bureaux Pays de la République Centrafricaine, de la Côte-d'Ivoire, du Mali et de la République Démocratique du Congo, dans la formulation de leurs plans de relance socio-économique, enpartenariat avec les Gouvernements hôtes. Elle a rédigé des notes analytiques pour des questions liées à l'emploi des jeunes en Afrique et à la coopération Sud/Sud. Elle a également participé à l'élaboration et la mise en oeuvre de la Stratégie Intégrée des Nations Unies sur le Sahel qui a été approuvée par le Conseil de Sécurité. ainsi qu'à la préparation et la mise en oeuvre de projets d'un montant de $ US 22 millions, en appui au Sahel, sous financement du Japon. En plus du Siège du PNUD à New York, Mme Priya Gajraj a travaillé au PNUD Jakarta (Indonésie), Kigali (Rwanda) et Niamey (Niger) et y a occupé des postes de responsabilité.

Elle a une expérience soutenue avec la Banque Mondiale au Kenya, de 2002 à 2005 où elle a eu à créer et gérer un programme pays pour la Somalie, conduisant au réengagement de la Banque Mondiale après une absence de dix ans. Elle a rédigé et mis en oeuvre la stratégie conjointe Banque Mondiale/PNUD pour la Somalie, qui a été la première initiative du genre et a été approuvée par le Conseil d'Administration de la Banque Mondiale. Elle a planifié et guidé les activités de la stratégie conjointe, notamment dans les domaines d'analyse macro-économique, de santé et VIH/Sida, d'élevage et de renforcement des capacités, en partenariat avec les Agences des Nations unies et la Société Civile. Elle a dirigé les efforts de mobilisation de ressources qui ont généré une subvention de $ US 10 millions, et a été la responsable du dialogue avec les différents partenaires. Elle a eu a représenter la Banque Mondiale dans le cadre du processus de paix et du mécanisme de coordination de l'aide pour la Somalie.

Mme Gajraj est de nationalité américaine et est titulaire d'une maîtrise en Etudes Européennes de l'Université de Cambridge au Royaume-Uni et d'une licence en Histoire de l'Université de Yale, Connecticut aux USA. Elle est en train de terminer une thèse de Doctorat en Etudes Internationales de l'Université de Cambridge au Royaume-Uni.

Mme Priya Gajraj prendra ses fonctions à Kinshasa le lundi 08 septembre 2014.

Je vous prie de vous joindre à moi pour l'accueillir au Bureau du PNUD Kinshasa et au sein de la grande famille des Nations Unies en RDC.

[Moustapha Soumaré - Représentant Résident]

Yahya Ba - Directeur Pays Adjoint Opérations

Yahya Amadou Ba est le Directeur Pays adjoint en charge des Opérations du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en République démocratique du Congo (RDC) depuis mars 2011.

Il est le concepteur de l’Unité Centrale d’Achats du PNUD lancée en septembre 2010 et a activement pris part à l’adoption par l’Organisation des nouvelles normes internationales de comptabilité publique IPSAS. En 2008, il a été le principal artisan du système « Atlas External Access» qui permet à tous les partenaires du PNUD, notamment les gouvernements, les ONG ainsi les agences du Système des Nations Unies n’utilisant pas Atlas, d’accéder à son système de gestion pour effectuer des transactions financières et gérer leurs projets. Expert comptable inscrit à l’ordre des experts comptables du Sénégal et de la Mauritanie, Yahya Ba est titulaire du Diplôme Supérieur Comptable et du Diplôme d’Etudes Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises. De nationalité mauritanienne, il est marié et père de 5 enfants.

Alfredo Teixeira - Directeur Pays Adjoint Programme

Alfredo Teixeira vient du Bureau du PNUD au Kenya où il a occupé un poste similaire. Il a plus de 24 ans d'expérience et sa carrière a traversé divers postes de direction en matière de gestion, de conseil ainsi que des fonctions techniques.

La carrière d'Alfredo au sein du PNUD a commencé il y a plus de 14 ans, l'affectation la plus récente était avec le PNUD au Kenya, où il a servi comme Directeur Pays Adjoint /Programme, poste qu'il a occupé pendant plus de quatre (4) ans. Au Kenya, il a joué un rôle important lors des élections de 2013.

Avant de rejoindre le PNUD, Alfredo a servi son pays, le Cap-Vert, en tant que Membre du Parlement et Ministre de l'Administration Publique et des Affaires Parlementaires de 1991 à 1995. Durant son mandat en tant que Ministre, il a supervisé des réformes globales de la Fonction publique, la décentralisation et la gouvernance locale. Ses efforts comprennent un effort important pour promouvoir la bonne gouvernance et le renforcement des capacités en partenariat avec les partenaires multilatéraux et bilatéraux à savoir la Banque Mondiale, la Suède, la Commission Européenne, le Portugal et le Brésil, en plus de la construction d'une Fonction publique de l'administration publique sensible et moderne. Il a également servi son pays comme Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire près le Saint Siège au Vatican.

Il est titulaire de deux maîtrises, en droit et en gestion publique et a complété un programme exécutif dans le leadership pour le développement de l'Université de Harvard.

Alfredo a pris ses fonctions le lundi 07 juillet 2014.

Combien sommes-nous ?

Current Staff Count for Democratic Republic of Congo

Contract TypeSub Total
Service Contract 225
UN Volunteers 16
UNDP Staff 111
Total 352

Nos consultants

Liste de tous les consultants actuels (SCs, SSAs)  dont le montant des honoraires est supérieur à 30 000 US$

Description de la mission Montant (US$)
Unité Durée mission
Consultant national  en charge de question RSE 39 760,00
CIDD 6 mois
Consultant International pour la mission des évaluations (due diligence) des institutions de microfinance présélectionnées par l’équipe de gestion du PASMIF II et de les accompagner dans le montage des dossiers d’investissement à Kinshasa et les provinces du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Bas-Congo et du Bandundu 37 000,00  CIDD   
Consultant international / Coordination Programme  lutte contre l'impunité, appui aux victimes : SGBV 50 900,00 CPRD 3 mois
Consultant international Chercheur
en Droit de l'homme
30 780,00 CPRD 5 mois
Consutant international charge de RSE 31 750,00 CIDD 1 mois
Consultant international pour la Programmation des Investissements Habilitants REDD+ 99 880,00 CIDD 6 mois
Consultant international pour la Programmation des Investissements Habilitants REDD+ 92 880,00 CIDD 6 mois
Consultant international pour la Programmation des Investissements Sectoriels REDD+ 85 992,00 CIDD 6 mois
Coordinateur Projet Consolidation
de la paix dans les zones minières
artisanales de la Province du Nord-Kivu
45 000,00 CIDD 2 mois
Contactez-nous
Bureau de pays du PNUD en RDC, Immeuble Losonia, Boulevard du 30 juin, B.P. 7248, Commune de la Gombe, Kinshasa - République démocratique du Congo Téléphone: +243 (0) 815 553 300/307
Email: registry.cd@undp.org Fax: +243 815 553 305
Dernière publication

Le Rapport national sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) renseigne sur les progrès réalisés en 2012 vers la réalisation des huit indicateurs des OMD et présentent deux documents Cadres d’Accélération des OMD (CAO) de l’OMD 1 cible 3 : Réduire de moitié la proportion de la population qui souffre de la faim et de l’OMD 2 : Assurer l’éducation primaire pour tous.

 

Voir tous les rapports