Pauvreté et conditions de vie des ménages, Province du Sud-Kivu

Date publication : 01 mars 2009 Nombre de pages : 19
Pauvreté et condition de vie des ménages - Province du Sud-Kivu

Résumé

Les conditions de vie des ménages du Sud-Kivu sont très mauvaises avec la pauvreté qui touche plus de huit ménages sur dix et un taux de chômage urbain plus élevé que la moyenne nationale. La majorité de la population travaille dans le secteur informel et particulièrement dans l’agriculture mais les revenus qu’elle en tire sont insignifiants. La guerre, qui y a sévi, a occasionné beaucoup de pertes en vies humaines, l’insécurité, des mouvements massifs des populations et la destruction des infrastructures socio-économiques de base. Cette situation a aggravé la paupérisation de la population. La quasi-totalité des ménages n’ont pas accès à l’électricité. L’accès à l’eau potable est limité. Près d’un ménage sur dix n’a pas de toilettes et les services de voirie sont inexistants.


Cette situation conduit à une malnutrition et une mortalité infantile élevées et supérieures aux moyennes nationales. L’accès aux services de santé et d’éducation est limité, la barrière est plutôt financière que géographique. Le nombre d’habitants par médecin est environ 3 fois plus bas que celui des normes internationales. Enfin, d’importants progrès devraient être réalisés pour aller vers l’égalité des chances entre hommes et femmes, condition nécessaire pour combattre la pauvreté, notamment dans le domaine du marché de travail et l’éducation.


La province dispose de beaucoup de potentiel mais leur exploitation est soumise à des contraintes de divers ordres.

Les chiffres clés sur la province

  • Population en 2005 : 3,9 Millions
  • Densité: 60 habitants/km2
  • Taux de pauvreté: 84,7 %
  • Taille moyenne des ménages: 5,8
  • Taux net de scolarisation dans le primaire : 53,3 %
  • Taux de mortalité infantile : 126 pour mille
  • Prévalence du SIDA (14-59 ans) : 7,2 %
Télécharger cette publication