Signature de la convention de financement entre la République de Corée et le PNUD relatif au Projet d’Appui au Cycle Electoral 2012-2014 à Madagascar

23 oct. 2013

image SIGNATURE DE LA CONVENTION PAR M. Woon-Ki LYEO (REBUBLIQUE DE LA COREE) ET MME FATMA SAMOURA

La cérémonie de signature d'une convention de financement du projet d’Appui au Cycle Electoral 2012-2014 à Madagascar (PACEM) a eu lieu ce mercredi 23 octobre 2013 dans la salle de conférence des Nations Unies, sise à Galaxy Andraharo, enceinte Titan II, entre M. Woon-Ki LYEO, Directeur General Adjoint au bureau des Affaires Afrique et Moyen-Orient du Ministère des Affaires Etrangères de la République de Corée et Mme Fatma SAMOURA la Représentante Résidente du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Cette contribution, d’un montant de 100.000 dollars, sera gérée par le PNUD à travers le panier commun. Elle couvrira exclusivement les dépenses liées au renforcement du dialogue, la prévention des violences électorales, le déploiement des médiateurs communautaires au niveau des districts ainsi qu’à l’acquisition des outils de télécommunication dans le cadre du travail des médiateurs.

Dans son mot de bienvenue, la Représentante Résidente du PNUD, Fatma Samoura, a déclaré que cet évènement concrétise l’intérêt que la République de la Corée accorde à la réussite du processus électoral malgache : « Ce geste fraternel renforce la conviction que la Corée, à l’instar d’autres partenaires de la communauté internationale, nourrit quant à l’importance des échéances électorales dans le processus de sortie de crise » a-t-elle mentionné.


Dans son élan, le Directeur General Adjoint au bureau des Affaires Afrique et Moyen-Orient du Ministère des Affaires Etrangères de la République de Corée, M. Woon-Ki LYEO, a souligné l'engagement de la Corée à se joindre aux efforts de la communauté internationale dans la normalisation de la situation politique à Madagascar : « Je suis persuadé qu’en étroite consultation avec d'autres organisations internationales, le PNUD fera de son mieux pour aider les autorités électorales malgaches afin de mener à bien tous les travaux nécessaires pour garantir des élections libres et équitables ». La délégation a promis d’observer le processus de vote le vendredi 25 octobre en visitant quelques bureaux de vote afin d’évaluer le déroulement du scrutin.


La contribution de la République de Corée s'ajoute aux autres conventions de financement des élections signées par le PNUD à partir du mois de novembre 2012 avec la Norvège, la Suisse, l'Union Européenne, le Japon et la Commission de l’Océan Indien. Ces conventions ont permis de financer divers aspects logistiques et opérationnels du processus électoral à travers le PACEM.

Des membres du gouvernement malgache, ainsi que des représentants de partenaires techniques et financiers qui accompagnent la mise en œuvre du processus électoral à Madagascar, ont participé à la cérémonie de signature de
cette convention de financement.