Vue d'ensemble

Que faisons-nous

Le PNUD est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances, expériences et ressources dont leurs populations ont besoin pour améliorer leur vie. Le PNUD accompagne les efforts de Madagascar pour atteindre les objectifs du Millénaire pour le Développement, visant à réduire de moitié la pauvreté d’ici 2015.

Nos objectifs

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 177 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations. Les pays peuvent s'appuyer sur le personnel du PNUD ainsi que sur notre large éventail de partenaires à l'efficacité prouvée pour renforcer leurs capacités locales et nationales.

image
Au service des peuples et des nations

Le PNUD promeut le changement et relie les communautés malgaches aux connaissances, expériences et sources d'information pour aider leurs populations à améliorer leur vie. Nous travaillons avec les communautés locales de base sur le terrain afin de les aider à identifier leurs propres solutions aux défis nationaux auxquels elles sont confrontées en matière de développement.

Nos histoires

  • Lalao utilise sa pirogue pour pecher dans les eaux enviroinnantes. Photo: PNUD Madagascar

    Lalao, femme pêcheur par choix

    Tandis que la ville de Farafangana, sur la côte sud-est de Madagascar, dort profondément, au village des pêcheurs d’Amboanio, à proximité, les femmes ont quitté leurs cases depuis une heure du matin. lire

  • Les jumeaux de Fanivelona

    Les jumeaux de Fanivelona, 30 ans de liberté!

    Fidèle a 29 ans, le bandeau blanc trop large pour son front étroit qu'il arbore laisse entrevoir un regard fuyant. Sans doute est-il impressionné par l'attention toute particulière dont il est l'objet. lire

  • PASSAGE DU CYCLONE GIOVANNA A MADAGASCAR

    Le cyclone tropical intense Giovanna frappe la Grande Ile

    En état d’alerte depuis le weekend dernier, Madagascar a été touché de plein fouet aux premières heures de la journée du 14 février par un cyclone tropical intense baptisé « Giovanna » qui l’a traversé d’est en ouest faisant au moins une victime et des dégâts matériels importants. Les services météolire

  • Voir d'autres histoires
  • Deux femmes brodent, au pied d'un arbre, sur l'ìle de Madagascar. ©PNUD Madagascar

    Madagascar : valoriser les ressources et protéger l’environnement

    Un soleil radieux illumine Nosy Sakatia, une petite île de 600 habitants située au nord-ouest de Madagascar. Sur la plage, Claudette, 41 ans, s'adonne à son nouveau métier, la broderie. Il y a peu de temps encore, Claudette vivait de petits travaux pour échapper à la prostitution etlire

Projets et initiatives

Moyen de Subsistance Durable et Lutte Contre la Pauvreté

Les activités répondront directement aux préoccupations des populations en matière d’amélioration des revenus. Le programme comprend des appuis destinés à améliorer la qualité et l’accessibilité des populations aux services de microfinance, de formation, d’emplois, aux marchés (pour les entreprises). Il comprend un volet lutte contre le VIH-SIDA et un volet « eau ». voir

Programme Droits, Devoirs et Cohésion Sociale

Le programme promeut le respect des droits humains. Il traite des questions de violations de droits auxquels sont confrontées les populations et les sensibilise sur leurs devoirs de citoyens. Considérant le contexte socio-politique à Madagascar, il comprend également une sous-composante orientée vers la promotion de la cohésion sociale à travers la gestion et la prévention des conflits.. voir

Voir d'autres projets
UNE JOURNEE SUR TERRE: à Farafangana

Lalao, ancienne femme pêcheur a pu changer son étoile... elle a le choix maintenant de sortir aussi la nuit pour aller pecher ou ne retrouver ses collegues qu'au petit matin pour collecter les bichiques. Grâce aux appuis et facilitation du projet d'autonomisation des femmes et des filles mères de l'Atsimo Andrefana, projet mis en oeuvre par le PNUD dans la région, Lalao a adhéré à une association de femmes de même statut qu'elle. Elles ont désormais un compte de crédit-'épargne auprès de l'agence de microfinance Tiavo et peuvent décider d'acheter de gros poissons à revendre...ou à transformer...