Appuyez le rôle des femmes haïtiennes dans la prévention des catastrophes

Chaque jour, des millions de femmes et de jeunes filles rendent leurs communautés plus résilientes face aux catastrophes et aux risques climatiques en leur permettant ainsi de protéger leurs investissements dans le développement et d'en engranger les bénéfices. Une immense part du travail et des réalisations des femmes reste invisible et est considérée comme allant de soi. Cette année, le thème de la Journée internationale de la prévention des catastrophes (13 octobre 2012) attire l'attention sur le fait que les contributions des femmes à la protection avant, et à la reconstruction de leurs communautés après une catastrophe ne sont souvent pas reconnues.

Haïti est un des pays les plus exposés aux risques de catastrophes naturelles. Les femmes y représentent 52% de la population. Leur statut socio-économique précaire fait d'elles, avec les enfants, les plus vulnérables aux risques de désastres. Elles forment cependant également l'un des piliers de la reconstruction et du développement durable du pays en tant que chef de ménage, main d'œuvre ouvrière, enseignantes, volontaires secouristes, actrices économiques et leaders de leurs communautés. Il est important de les impliquer dans toutes les étapes de la réduction et la prévention des risques et de considérer leurs besoins particuliers pour qu'elles soient mieux préparées et puissent mieux se protéger en cas de désastre.

Que faisons-nous ?

Le PNUD est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances, expériences et ressources dont leurs populations ont besoin pour améliorer leur vie.

voir
Dernière publication
Haïti 2013-2030. Osons demain.

Haïti, 2030. Grâce à un travail de fond mené sur le long terme par le Gouvernement haïtien, Haïti s’est hissée au rang des pays émergents.

voir
Suivez-nous sur :