La police judiciaire haïtienne se renforce !

10 févr. 2013

image La criminalité diminue depuis la création de la Police nationale haïtienne en 1995.


Dix policiers haïtiens, triés sur le volet, sont revenus le 10 février dernier d’une formation de deux semaines auprès de leurs collègues de la police turque à Ankara. Objectif de ce séjour : partager les bonnes pratiques et former les futurs investigateurs-formateurs de la Police nationale haïtienne. Une mission qui s’intègre dans un programme de formation plus large visant à renforcer les compétences de la police judiciaire en Haïti.

Si la criminalité a tendance à diminuer depuis la création de la Police nationale d’Haïti (PNH) en 1995, l’île continue d’enregistrer un nombre important de faits de grand banditisme -103 homicides en janvier 2013 et 219 arrestations pour crime en bande organisée pour la même période. La PNH fonctionne depuis ses débuts avec un effectif de policiers investigateurs limité qui n’ont aucune formation dans ce domaine, et ce malgré la création de la Direction centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) en 1997[i]. Aussi, l’écart entre les rapports des policiers sur la criminalité et l’analyse de cette même criminalité par le système judiciaire se creuse et rend difficile la collaboration entre police et justice.

Former les investigateurs de demain…

Pour combler ce manque, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), avec la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), a initié en 2011 une formation de police judiciaire, laquelle s’est révélée très significative pour les policiers travaillant à la DCPJ et qui n’avaient jamais suivi de telle formation.

« Réaliser une enquête est un travail rigoureux qui ne laisse pas place au hasard. C’était essentiel que notre police avance pour mieux coordonner son travail avec la justice », s’enthousiasme l’inspecteur de police Joseph Guerson qui a suivi la formation.

Un an plus tard, en mai 2012, la DCPJ a sollicité l’appui du PNUD et de la MINUSTAH pour se doter d’un centre de formation permanent dispensant des formations techniques et spécialisées aux différentes unités, aux sections départementales de Police Judiciaire (SDPJ) et aux unités d’investigations des commissariats communaux.

Pour rendre ce centre opérationnel, vingt policiers ont ainsi reçu une formation de formateurs de deux mois spécialisée en andragogie (formation pour adultes) et en police judiciaire. La première session de spécialisation méthodologique a eu lieu grâce à la venue en Haïti de deux experts turcs pendant deux semaines au mois d’octobre 2012, puis  avec des experts canadiens pendant deux autres semaines. Les participants ont ensuite mis en pratique leur nouvelle connaissance tout en bénéficiant de formations approfondies en police judiciaire et investigations criminelles.

…en s’inspirant des acquis d’ailleurs

Cette formation de  formateurs a été complétée par deux semaines de formation intensive en criminalité organisée et transfrontalière dans une académie de Police en Turquie.  

« La loi est différente d’un pays à l’autre mais on constate beaucoup de dénominateurs communs dans le façon dont s’organise la criminalité à travers le monde. L’expérience de la police turque dans la lutte contre les groupes armés est reconnue et on devait s’en inspirer. Leur système d’investigation est très perfectionné et fonctionne notamment avec l’utilisation d’empreintes digitales, de caméras de surveillance,… » déclare Joseph Guerson, également chef du personnel de la brigade pour la protection des mineurs à Port-au-Prince, futur formateur pour la PNH.

Dans le cadre de ce projet d’appui au renforcement des capacités de la DCPJ et afin de faciliter l’appropriation dans la durée par les formateurs, le PNUD a privilégié une perspective de partenariat et d’échange à l’international avec des académies internationales de police suscitant l’intérêt d’organisme comme l’Académie internationale turque de lutte contre la drogue et le crime organisé.

De la formation de policiers à la formation de formateurs, le projet état de droit du PNUD opère dans le secteur du renforcement institutionnel avec la création d’un tel centre de formation permettant à la DCPJ de former son personnel elle-même, et de renforcer une approche par compétences pour une meilleure contribution dans la lutte contre l’impunité.

Ce projet de renforcement des capacités de la police judiciaire, essentiel pour la sécurité des Haïtiens, n’aurait pu se faire sans l’appui de partenaires importants tels que la Turquie qui a participé  à hauteur de 55 000 dollars à la formation de deux semaines à l’Académie internationale turque de lutte contre la drogue et le crime organisé, et sans le soutien du PNUD qui a notamment financé la réhabilitation de la salle de formation et l’achat d’équipement.

[i] La création de la DCPJ par la PNH trouve son origine dans la loi de 1994  portant sur la création, l’organisation et le fonctionnement de la PNH- article 30-31 relatif à la DCPJ.

__________________________________________

Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 177 pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations.

Formation de la PNH en Turquie
  • MOBESE
  • Mausole d’ATATURK, ANKARA
  • MOBESE
  • MOBESE
  • MOBESE
  • Mobese
  • TADOC - Ankara
  • TADOC - Ankara
  • TADOC - Ankara
  • Centre de formation permanent de le DCPJ
  • Centre de formation permanent de le DCPJ

voir plus sur Flickr

Notre mission - Gouvernance démocratique
thumbnail

Le renforcement des capacités et des ressources humaines des administrations publiques est une des priorités du PNUD. L’objectif est d’augmenter leurs capacités d’exécution et de livraison notamment dans les domaines de la reconstruction, du logement et de l’aménagement du territoire.

EN SAVOIR PLUS SUR LA Gouvernance démocratique
Formation de la Police Judiciaire (DCPJ-Haïti)

 

Plus