Un atelier de travail pour renforcer des capacités du Ministère de la justice et de la sécurité publique

22 juin 2012

image

A travers le Projet Etat de Droit, le PNUD a appuyé le Ministère de la justice et de la sécurité publique (MJSP) depuis de nombreuses années, en particulier dans la rédaction de l’avant-projet pour la réorganisation du MJSP, dans la formation des Chefs de service pour la gestion de projets ou l’appui à certaines juridictions. Depuis, le MJSP a décelé la nécessité d’un processus de renforcement de ses capacités pour rationnaliser et améliorer sa capacité dans la conceptualisation et l’élaboration de la politique pénale, la mise en place et l’évaluation de ses activités et dans la transformation des politiques sectorielles du Ministère de la Justice.

Des experts en renforcement des capacités du Bureau régional du PNUD de Panama ont ainsi été invité à procéder au diagnostique institutionnel du MJSP depuis mars 2012.

Les 20 et 21 juin 2012, 25 chefs de services et membres du Cabinet du Ministre de la Justice et de la Sécurité se sont réunis pour participer à un atelier sur le renforcement des capacités du Ministère qui a été ouvert par le Ministre et le Directeur adjoint du PNUD.

Le Ministre a salué  cette initiative favorisant une démarche participative permettant de réfléchir librement et sans contrainte.

Le Directeur adjoint du PNUD a quant a lui rappelé l’importance de ce processus qui doit s’inscrire dans la durée.

Après une présentation synthétique sur la méthodologie utilisée et le renforcement des capacités institutionnelles, le travail en groupe a permis aux participants de réfléchir sur leur travail au Ministère au quotidien. Plus précisément, les cadres du Ministère, a travers une approche participative, ont identifié des forces et des défis sur les thématiques des arrangements institutionnels, le leadership, leurs connaissances, leurs responsabilités.

Suite à cet exercice de diagnostique des capacités du MJSP qui a été produit puis validé par les participants avec l’accompagnement d’expert du PNUD, le Ministère va pouvoir compter sur cet outil stratégique pour adresser les priorités de court, moyen et long terme au premier rang desquelles figurent notamment le renforcement de  l’inspection judiciaire, la systématisation des procédures documentaires, améliorer les processus de travail, offrir un service de meilleure qualité aux citoyens haïtiens et aux justiciables, la communication interne.

Le document final d’aide a la planification du renforcement des capacités, instrument ouvrant de nouvelles perspectives pour le MJSP, a été approuvé, et intitulé, à la majorité des participants: « PACTE Justice ».