Lancement du Programme de développement des fournisseurs en Haïti

08 juin 2012

Le lundi 8 juin 2012, le PNUD et le Ministère de Commerce et d'Industrie ont signé un protocole d'accord marquant le lancement du Programme de développement des fournisseurs. Le programme vise à contribuer à l’augmentation de la compétitivité et à la création d'emplois décents en Haïti à travers le renforcement des chaînes de valeur de secteurs économiques stratégiques.

La clé de cette approche est de faire que les entreprises exigeant des biens et des services intègrent dans leurs listes de fournisseurs les micros, petites et moyennes entreprises (MPME). Ces dernières représentent 70% de la création d’emploi dans le pays.

En effet, Haïti dépend fortement des importations, de l’aide internationale et des fonds de soutien de la diaspora. Tout cela pèse fortement sur la balance commerciale et accentue le déficit. D’autres facteurs viennent contrarier la situation économique et décourager l’existence et la concurrence des MPME sur le marché. En Haïti, les moyennes entreprises produisant leurs biens et services ont tendance à centraliser leurs processus de production, c’est-à-dire que les différentes étapes de production sont souvent unies par l'intermédiaire d'une hiérarchie et d’un propriétaire commun (intégration verticale). Par exemple, le cas d’une entreprise de fabrication et de vente de meubles qui possèderait  aussi une petite entreprise de planches de bois et qui aurait aussi racheté une entreprise de distribution de meubles, laissant peu de place à la sous-traitance et aux fournisseurs sur le marché. Ce type organisationnel des MPME passe à côté d’opportunités économiques qui pourraient être intéressantes, pour le demandeur et le fournisseur.

Dans un contexte de relance économique, certains secteurs représentent des opportunités d'investissement, on constate dès lors une volonté politique pour accompagner et stimuler ces investissements.  Cet accompagnement faciliterait le dialogue  public-privé et permettrait ainsi d’offrir une assistance technique et un outil très concret aux entreprises, tout en créant une croissance inclusive, c’est-à-dire une croissance qui engendre des impacts positifs pour les pauvres.

Cette mission relève du mandat du PNUD, qui est particulièrement heureux d’offrir son appui au gouvernement haïtien comme l’a souligné Marc-Andre Franche, directeur adjoint du PNUD Haïti. Ce programme vise donc non seulement à recréer un dynamisme économique, mais aussi à contribuer au développement humain. Il fera participer les populations traditionnellement exclues du marché et leur ouvrir des opportunités. Ceci contribuera à dynamiser l’économie et à offrir une réponse très pratique sur le long terme à la lutte contre la pauvreté, se fondant sur l'accès à l'emploi et l’augmentation des revenus.

Ce programme a déjà fait ses preuves au Mexique et au Salvador : il s’agit avant tout d’identifier les lacunes des MPME des secteurs clé de l’économie et chercher à améliorer leurs prestations et  leur performance en se penchant notamment sur les facteurs suivants : la qualité de leurs  biens et services, leur politique de prix, les délais de livraison, les services à la clientèle ou leur assistance technique. Cette remise à niveau sur le marché représentera des incitations aux plus grandes entreprises pour faire appel à de nouveaux fournisseurs qui livrent des services de qualité avec des prix compétitifs.