La société civile à Léogâne marche pour reconstruire la ville autrement

19 avr. 2012

image La société civile à Léogâne marche pour reconstruire la ville autrement

Au cours du week-end ecoulé, plus de 500 hommes et femmes ont marché dans la ville de Léogâne pour sensibiliser la population sur la nécessité de construire désormais autrement.
 
Haïti/Léogâne, le 19 avril 2012 - Munis de pancartes, banderoles, affiches, portes voix et des échantillons de matériaux de constructions de qualité, plus de 500 hommes et femmes ont fait le tour de la ville d’Anacaona le week end écoulé en multipliant les messages sur l’impératif de construire d’une autre façon. Cette activité visait à inciter la population à être consciente que désormais les constructions doivent respecter les recommandations du Ministère des Travaux Publics Transports et Communications (MTPTC) et la mairie.  Par cette marche, les victimes du séisme jeunes et adultes de Léogâne ont voulu dire non aux constructions  qui ne répondent pas aux exigences du MTPTC et de la Mairie de la ville.

Coordonnatrice du CARMEN (Centre d’appui à la rénovation des maisons endommagées) de Léogâne, Marie Lechmy Charles a exprimé sa grande satisfaction en constatant que la population de cette ville durement frappée par la catastrophe du 12 janvier 2010 s’approprie l’idée du besoin et de l’impératif de construire autrement. « Nous nous réjouissons au niveau du CARMEN de Léogane de voir tout l’engouement et la passion de la population à marcher pour sensibiliser leurs voisins sur une autre façon de construire, ceci est un signe concret d’espoir en l’avenir  et d’une prise en charge de la population par elle-même » a-t-elle affirmé à l’issue de la marche.

Plus d’une dizaine de structures organisées de la société civile ont pris part à cette marche. Christophe Casseus, Responsable du Mouvement des Jeunes Conscients et Responsables de Leogane (MOJCORL) a félicité toutes les organisations ayant pris part à la marche. Monsieur Casséus a invité tous les leoganais à s’adresser à la mairie pour toute question relative à la construction de bâtiments dans la ville. « La mairie est l’une des autorités compétentes en matière de construction de bâtiments dans la ville. En ce sens, nous exhortons tous les riverains à déposer leurs dossiers de construction au bureau du Génie Municipal pour tout suivi important dans le but de faciliter un meilleur aménagement de la ville » a-t-il adressé à la foule des marcheurs massés devant les locaux de la mairie.

Alors que la marche allait prendre fin devant les locaux de la mairie deLéogâne, Charles Jean Bonny, une des responsables du génie municipal a reconnu que cet événement constitue une grande première dans l’histoire de la ville et qu’il souhaite que ces initiatives impliquant la population continuent et soient renforcées. « Il est à souhaiter que ces initiatives continuent et la mairie ne peut que se réjouir de voir la population faire la promotion de ce pourquoi nous luttons depuis des décennies. Nous espérons que celui qui souhaite construire, désormais se réfère à la marie pour tout l’accompagnement et l’appui technique nécessaire »  a-t-il conclu tout en remerciant les responsables du projet CARMEN de l’initiative.
 
CARMEN a lancé ses activités à Léogâne au mois de janvier 2012. A date, 2 000 chefs de familles se sont inscrits dans le centre, 800 personnes ont déjà été formées sur les principes de construction dont 60 mâcons et environ 100 familles ont reçu un subvention pour l’acquisition de matériaux de qualité pour la réparation de leurs maisons.
La société civile à Léogâne marche pour reconstruire la ville autrement La société civile à Léogâne marche pour reconstruire la ville autrement