Lutte contre la tuberculose TB serie 9 Fonds Mondial

Objectifs

  • Réduire l’incidence, la prévalence et la mortalité liée à la Tuberculose
  • Améliorer la détection des cas de tuberculose et son traitement

Résultats escomptés

  • Dépister 18380 cas de TB à microscopie positive;
  • Avoir un taux de succès du traitement de 69%;
  • Augmenter le nombre de Centres de Diagnostic et de Traitement de 234 à 257;
  • Avoir 95% de patients tuberculeux testés pour le VIH ;
  • Mettre 100% des patients coinfectés (TB/VIH) sous traitement
    prophylactique;
  •  Mettre sous traitement de deuxième ligne 130 patients TB-MDR confirmés ;
  •  Référer 5,000 suspects de tuberculose des camps et cartiers défavorisées à un Centre de Diagnostic et de Traitement.

Contexte et résultats attendus



En ce qui concerne la Tuberculose, Haïti a les taux d'incidence et de prévalence les plus élevés dans la région Amérique Latine et Caraïbes. Selon les plus récentes estimations de l’OMS  pour 2009 (2010 Global Tuberculosis Control rapport de l'OMS), le taux d'incidence est 238 pour 100 000 habitants pour toutes les formes de la tuberculose (24 000 cas). Le taux de détection des cas est de 62 % (toutes formes) en 2009, tandis que le taux de réussite de traitement est de 82 % (cohorte 2007).

Afin de réduire considérablement la transmission de la TB et la mortalité et morbidité liée à la TB, le Programme National de Lutte de la Tuberculose (PNLT) est actif à tous les niveaux de la pyramide de santé avec au niveau périphérique (centres de diagnostic et de traitement - CDTs et les centres de traitement - CTs), au niveau intermédiaire (coordination départementale) et au niveau central (Coordination centrale du PNLT). La stratégie DOTS (Directly Observed Treatment Short-Course) est en application depuis 1997. Le PNLT base actuellement ses actions sur le Plan stratégique 2006-2015, conforme à la s stratégie STOP TB.

La subvention de la Tuberculose (TB) Série 9 du Fonds Mondial intitulée « Étendre et améliorer la stratégie DOTS en Haïti » prends le relais du projet Série 3 « Réponse d’Haïti à la Tuberculose » qui est arrivé à terme le 31 Juillet 2009. L’objectif général de ce projet est en ligne avec celui du plan stratégique national qui est de réduire la transmission, la morbidité et la mortalité de la tuberculose en Haïti, maintenir à au moins 70% la détection des cas estimés de TB à microscopie positive et de traiter avec succès 85% de ces cas.

La mise en œuvre prendra en compte en plus des éléments du Traitement sous Observation Directe (DOTS), les aspects de la gestion de la co-infection TB-VIH, la TB multi résistante, la recherche active de cas chez les groupes à risque élevé et aussi la recherche opérationnelle en vue d’améliorer l’efficacité du programme.

Le Programme des Nations Unies pour le développement (UNDP) a repris le mandat de Bénéficiaire Principal  début 2011 pour la  subvention TB Série 9. Ce changement fait suite à un audit par l’Office of the Inspector General (OIG) qui a également placé Haïti sous la Politique de Garanties Additionnelles pour les Subventions du Fonds Mondial (« Additional Safeguard Policies ») imposant des mesures strictes de gestion et de contrôle en vue de minimiser les risques et garantir  la transparence dans la gestion.

Résultats atteints au 30 sept. 2012

Indicateurs principaux Cible au 30 sept. 2012 Résultats au 30 sept. 2012 % atteint
Identification de nouveaux patients TB positif 4700 4605 98%
Nb de centre de diagnostic et traitement fonctionnels 254  227 89%
Taux de guérison des patients diagnostiqués positifs 68% 71% 104%
% de Centre de diagnostic et traitement qui rapporte ne pas avoir de rupture de stock durant le trimestre 100% 93% 95%
% de patient TB ayant un test VIH enregistré dans le registre patients TB 90%  83% 92%
% de patients TB et VIH+ qui reçoive un traitement pour la coïnfection 100%  80% 80%

Prochaines étapes

Le programme TB série 9 continue sur la phase 1, la deuxième année démarrant au 1 avril 2012 et continuant jusqu’à mars 2013.  La proposition de la phase sera soumise au Fonds mondial à la mi-décembre 2012  et démarrera en avril 2013 si validée.

Défis et opportunités

L’engagement du PNUD reste constant dans la mise en œuvre et la gestion avec la plus grande transparence et rigueur la subvention du Fonds Mondial, garantissant une mise en œuvre efficace et efficiente du programme.

Un des axes stratégique du PNUD est « Le développement des capacités comme service primordial aux programmes pays ».  Comme bénéficiaire principal, le PNUD souhaite donc développer des activités de renforcement des capacités nationales, notamment pour le ministère de la santé (MSPP), les organisations non gouvernementales (ONG) et autres entités nationales en vue de renforcer l’efficacité et l’efficience de mise en œuvre des subventions du Fonds Mondial.

Le Projet en bref
Statut
Actif
Numéro de projet
00077761
Période (Phase 1)
Avril 2011 à mars 2013
Budget annuel
$US 7 597 883
Décaissements au
1er avril 2011
Partenaires à l’oeuvre
MSPP (UCP, PNLT et LNSP), Gheskio, ZL/PiH, ICC.
Bailleurs de fonds
Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme
Localisation
Les 10 départements d’Haïti
Chargé de programme
Laurie Delstanche
Coordonnateur National
Dr Willy Morose (coordonnateur du Programme National de Lutte contre la Tuberculose)