6 Combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies

Where we are?


Les campagnes d'information font reculer le VIH/SIDA. Photo: PNUD

La cible OMD (n')a (pas) été atteinte

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce fermentum est et sem iaculis id consequat quam iaculis. Phasellus id neque ante. Sed nisl augue, volutpat condimentum aliquam non, facilisis at metus. Donec pretium, magna id ultrices auctor, velit mi convallis mauris, laoreet mollis tellus ante ut mauris. Proin in turpis ornare nulla bibendum sodales. Donec sit amet orci risus, convallis adipiscing orci. Phasellus tortor nunc, placerat vel convallis sed, consectetur a nulla.

Sous-titre

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce fermentum est et sem iaculis id consequat quam iaculis. Phasellus id neque ante. Sed nisl augue, volutpat condimentum aliquam non, facilisis at metus. Donec pretium, magna id ultrices auctor, velit mi convallis mauris, laoreet mollis tellus ante ut mauris. Proin in turpis ornare nulla bibendum sodales. Donec sit amet orci risus, convallis adipiscing orci. Phasellus tortor nunc, placerat vel convallis sed, consectetur a nulla.

Nos histoires

  • Légende de la photo

    Titre de l'histoire

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras pulvinar ultrices lectus, nec dapibus libero lacinia non. Nullam consequat sollicitudin odio, ac feugiat massa malesuada non.Lire

  • Légende de la photo

    Titre de l'histoire

    Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Cras pulvinar ultrices lectus, nec dapibus libero lacinia non. Nullam consequat sollicitudin odio, ac feugiat massa malesuada non.Lire

Titre du graphique (optionnel)

Line Chart

1.17 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. D’ici à 2015, avoir enrayé la propagation du VIH/sida et avoir commencé à inverser la tendance actuelle
    • La propagation du VIH semble s’être stabilisée dans la plupart des régions et un nombre plus important d’individus survit plus longtemps.
    • Beaucoup de jeunes n’ont toujours pas les connaissances nécessaires pour se protéger du VIH.
    • Il est parfaitement possible d’autonomiser les femmes par le biais de l’éducation au sida, comme l’ont démontré un certain nombre de pays.
    • En Afrique subsaharienne, les connaissances sur le VIH augmentent en fonction du niveau de richesse, ainsi que parmi ceux qui vivent dans les zones urbaines.
    • On trouve des disparités entre hommes et femmes et entre les ménages les plus riches et les plus pauvres en ce qui concerne l’utilisation de préservatifs.
    • L’utilisation du préservatif pendant les rapports sexuels à haut risque est une pratique qui gagne du terrain dans certains pays et c’est l’une des facettes d’une prévention effi cace du VIH.
  2. D’ici à 2010, assurer à tous ceux qui en ont besoin l’accès aux traitements contre le VIH/sida
    • Le taux des nouvelles infections au VIH continue d’augmenter plus rapidement que la mise à disposition des traitements.
    • Étendre l’accès au traitement pour les femmes séropositives permet aussi de protéger leurs nouveau-nés.
  3. D’ici à 2015, avoir maîtrisé le paludisme et d’autres maladies graves et commencer à inverser la tendance actuelle
    • La production de moustiquaires imprégnées d’insecticide explose.
    • Dans toute l’Afrique, l’utilisation accrue de moustiquaires imprégnées d’insecticide protège les communautés du paludisme.
    • La pauvreté reste un facteur limitant l’utilisation des moustiquaires.
    • L’approvisionnement mondial en médicaments anti-paludisme plus efficaces continue de croître rapidement.
    • Les enfants des ménages les plus pauvres ont le moins de chances de recevoir un traitement antipaludique.
    • Un financement extérieur permet de réduire l’incidence du paludisme et les décès qui y sont liés, mais un appui supplémentaire est nécessaire.