20 % des habitants du district d’Abidjan vivent dans les quartiers précaires

28 nov. 2013

image

La restitution et validation des « Etudes des quartiers précaires dans les treize (13) communes du District d’Abidjan et définition des plans de restructuration » ont débuté lors d’une cérémonie officielle ce mercredi 27 novembre 2013 à la mairie d’Attecoubé, à Abidjan.

Il s’agit  d’un ensemble d’études quantitatives et qualitatives destinées à doter les Communes, les autorités locales et nationales ainsi que leurs partenaires d’une base de données actualisées et fiables, à l’échelle du District d’Abidjan et de chacune des Communes qui la composent.

Les études ont dénombré, sur la base des critères définis par ONU-HABITAT, 137 quartiers précaires dans les treize communes du District d’Abidjan. Ces quartiers couvrent 2% de la superficie du District. 20 % des habitants du District d’Abidjan vit dans les quartiers précaires.
 
Le profil des quartiers précaires a été déterminé à travers une démarche méthodologie fondée sur l’enquête spatiale et cartographique, une enquête socio-économique des ménages et enfin une enquête institutionnelle.

Les 137 quartiers précaires se caractérisent par l’illégalité de l’installation, les espaces non viabilisés, le manque d’infrastructures et d’équipements socio-économiques de base ainsi que des conditions difficiles de vie.

Installés dans des zones vallonnées, sous des hautes tensions électriques, dans des cuvettes, sur des terrains irréguliers, les maisons sont construites en dur et en baraque. 49% des femmes sont non scolarisées contre 36,5% au niveau des hommes. 32, 40 % des habitants n’ont pas accès à des toilettes.

Au-delà de ce tableau sombre, les études recommandent des axes d’intervention liés à l’aménagement et à la réhabilitation des infrastructures socio- économiques de base.

Ce projet est une initiative de la faitière des villes et communes de Côte d’Ivoire (’UVICOCI) exécuté avec l’appui conjoint de Cities Alliances, de la Banque Mondiale et du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).